PUBLICITÉ

Necrologie Publié le vendredi 19 mars 2021 | Le Nouveau Réveil

Hommage de la nation Premier ministre: présence massive de l’opposition aux obsèques

© Le Nouveau Réveil Par PR
Deuil : Hommage du RHDP au Premier ministre Hamed Bakayoko
Abidjan le 17 mars 2021. Le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) rend hommage au Premier ministre Hamed Bakayoko au Stade ADO d`Ebimpé
Bien que divisée sur bien des points, la classe politique ivoirienne fait preuve d’union autour des obsèques du Premier ministre Hamed Bakayoko. Depuis son décès, tous les bords politiques défilent à son domicile pour présenter les condoléances. Hier, à l’hommage républicain à la présidence de la République, tout le monde était là. C’était beau de voir des cadres du Pdci, du Fpi, de l’Udpci et bien d’autres sommités de l’opposition aux côtés d’Alassane Ouattara qui pleure son “fils’’. On a pu noter la présence, entre autres, de Pr Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda, Dr Albert Mabri Toikeusse, président de l’Updci, Pascal Affi N’guessan du Fpi, tous unis dans la douleur. Ceci peut être vu comme le fruit du dialogue politique qui était piloté par Hamed Bakayoko. Et l’on avait raison d’espérer que ce dialogue avait des chances de rétablir les liens brisés. Mardi, le président du Pdci-Rda, S.e.m Henri Konan Bédié, président de la plateforme des groupements et partis politiques de l’opposition, s’est rendu au domicile du défunt pour prendre sa part de deuil. Il était accompagné de son épouse, Mme Henriette Konan Bédié, et plusieurs personnalités du Pdci. Des témoignages rendus à l’homme, on retient qu’il était ami de tous et ennemi de personne. On dit d’Hamed qu’il parlait à tous les bords politiques sans distinction. Et il dînait à toutes les tables. C’est sous sa houlette que l’opposition a accepté de prendre part aux élections législatives du 06 mars 2021. Des élections qui se sont déroulées dans un climat des plus apaisés, malgré des cas de fraudes signalés çà et là. Autre fait marquant, Hamed Bakayoka a fait libérer des prisonniers politiques pour décrisper l’atmosphère politique alourdie par une élection présidentielle des plus chaotiques en novembre 2020. La question qu’on pourrait se poser est de savoir, qui pour conduire désormais le dialogue politique en Côte d’Ivoire.

JB KOUADIO

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ