x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 28 mars 2021 | Abidjan.net

Sexualité dans les programmes scolaires : les partenaires techniques financiers invités à accompagner le gouvernement pour le renforcement des capacités des enseignants

© Abidjan.net Par PR
Table ronde sur l’intégration de l’éducation complète à la sexualité dans les programmes scolaires en Côte d’Ivoire
Abidjan le 24 mars 2021. Une table ronde sur l’intégration de l’Education Complète (ECS) à la Sexualité dans les programmes scolaires en Côte d’Ivoire s’est tenue ce mercredi dans la commune du Plateau
Une table ronde sur l’intégration de l’éducation complète à la sexualité dans les programmes scolaires en Côte d’Ivoire s’est tenue le 24 mars 2021 à Abidjan, dans l’optique de convaincre les partenaires techniques financiers de la pertinence d’accompagner le gouvernement.





En Afrique de l’Ouest, les questions liées à la Santé de la reproduction et à l’égalité du genre sont peu discutées au sein des sociétés, pour des raisons culturelles, religieuses ou politiques; car souvent considérées comme des sujets relevant du tabou.



A l’ouverture de la table ronde, Fatogoman Coulibaly, Sous-directeur de la formation pédagogique continue à la direction de la pédagogie et de la formation continue, a rappelé que « le ministère de l’éducation nationale à travers des campagnes de sensibilisation et de formation entreprend ce que nous appelons ’’la leçon de vie’’ ". Il s’agite de contenus pédagogiques dispensés aux élèves à travers des thématiques bien précises. "Malgré cela, d’années en années, les grossesse en milieu scolaire ne s’arrêtent pas. Les résultats issus de cette table ronde permettront d’adresser ces questions en optant pour une formation plus rigoureuses de nos enseignants.", a-t-il expliqué.



Le ministère avec l’aide des partenaires, la Banque mondiale et l’AFD, ont opté pour une formation hybride avec utilisation des TICs pour permettre de toucher une cible beaucoup plus grande d’enseignants afin que cette problématique de grossesse en milieu scolaire puissent être adressée véritablement à travers les programmes éducatifs.



Quant à Bamba Lassiné, point focal de l’éducation complète à la sexualité (ECS) au ministère de l’éducation nationale, à la direction de la formation continue, il a assuré que le ministère de l’éducation nationale a réussi à intégrer l’ECS dans les programmes de formation. « Maintenant il faut former les enseignants pour qu’à leur tour, ils aient assez d’éléments pour former les apprenants", a-t-il déclaré.



« Nous avons utilisé la formule de l’intégration, a-t-il poursuivi, car créer une matière spécifique ferait beaucoup de travail. Nous avons pris des matières qui existent déjà, nous repérons des leçons qui peuvent porter les notions l’ECS, dans ces leçons, nous cherchons des point d’encrage. Ces deux matières porteuses sont l’Education aux Droits de l’Homme et à la Citoyenneté (EDHC) et les Sciences de la Vie et de la Terre. Ce sont les enseignants de ces matières qui donneront les enseignement sur les ECS. Mais en marge de cela, nous avons quatre thèmes compilés dans ce qu’on appelle les leçons de vie. Ce sont documents transversaux que tous les enseignants utilisent et peuvent mettre en oeuvre. Cela de façon trimestrielle ».



Pour Dr Ourega Marie-Claude, ancienne coordonatrice du programme de santé scolaire et universitaire, invitée pour un appui technique aux différentes structures des ministères de l’éducation nationale et de la santé l’environnement ivoirien est très favorable à l’éducation sexuelle complète.

"J’en veux pour preuve les engagements des différents ministères. Mais au delà de la volonté politique, il faut que cela soit accompagné jusqu’au bout de la mise en oeuvre des actions pour atteindre les objectifs de l’éducation sexuelle complète au niveau du pays afin que les bénéficiaires soient bien informés et encadrées. Cela participe aux dividende démocratiques. », plaide-t-elle.



Afin d’appuyer ce dispositif et accompagner le pays dans cette dynamique, la création de synergies et la mise en réseau des Organisations de la Société Civile pour promouvoir l’intégration de modules ECS dans les curricula, reste une stratégie pertinente.



« La question de l’éducation complète à la sexualité se définit par les droits humains qui conduisent l’ensemble des principes directeurs formulées par l’UNESCO. l’AFJCI a toute sa place car il s’agit de formuler des modules qui vont s’appuyer sur les droits humains même si la question santé est plus concernée » a fait savoir Agatha Blanc-Kamissoko, chargée de projets à l’association des femmes juristes.





PR

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ