x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Santé Publié le jeudi 22 avril 2021 | Abidjan.net

Développement des compétences : Abidjan abrite la deuxième édition des journées de formations et d’échanges consacrées à la santé auditive

© Abidjan.net Par Donald
Santé: Journées de formation et d`échanges sur la santé auditive
Abidjan le 21 Avril 2021. La séance de dissection du rocher dans le cadre des journées de formation et d`échanges sur la santé auditive s`est déroulée ce mercredi au Laboratoire d`Anatomie Normale de Chirurgie Expérimentale et Biomécanique (LANCEB) du CHU de Cocody et de l`UFR des Sciences médicales.
La deuxième édition des journées de formations et d’échanges sur la santé auditive a démarré le 19 avril dernier et se poursuit jusqu’au vendredi 23 Avril 2021 à Abidjan. Organisée par la fondation ORL en collaboration avec Medel ( qui intervient dans la prise en charge de la surdité), la Société Ivoirienne d’ORL et l’organisation de la parole et de l’audition, ces journées visent le développement des compétences des professionnels de l’oto-rhino-laryngologie ( ORL), cette édition est consacrée à la surdité ou la perte de l’audition.
La surdité, en effet, d’après les spécialistes, le handicap sensoriel le plus fréquent chez l’homme. Selon les degrés, on peut observer une surdité légère, profonde ou la perte totale de l’audition. Les facteurs peuvent être génétiques ( héréditaire) ou liés à une forme de paludisme grave, de méningite ou consécutivement à une chimiothérapie et pour ces derniers cas, on parle alors de surdité acquise.
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé ( OMS), 1,5 milliard de personnes dont 32 millions d’enfants sont atteints d’une déficience auditive plus où moins prononcée. Selon les projections, 2,5 milliards de personnes seront atteintes d’ici 2050. Les défis restent très importants en Afrique de l’ouest.
Ouvertes par une formation sur l’exploration de l’audition qui consiste à établir le diagnostic de la surdité, ces journées ont été marquées ce mercredi 21 Avril par la séance de dissection du rocher ou encore la chirurgie de l’oreille. Cours dispensé au Laboratoire d’Anatomie Normale de Chirurgie Expérimentale et Biomécanique ( LANCEB) de l’UFR des Sciences médicales par le Professeur Hamid Benghalem, un expert en la matière venu du Maroc.
Situant le cadre de l’intervention chirurgicale dans la prise en charge de la surdité, le professeur Basilide Téa, Chirurgien ORL, a indiqué qu’après diagnostic, la prise en charge de la fonction altérée peut se faire grâce à une prothèse auditive.
"La chirurgie intervient lorsque dans certains cas de surdité sévère, les aides auditives ne sont pas efficaces. On procede alors à une opération pour mettre un implant cochléaire qui va aider le patient a recourir la santé auditive", a-t-il l clarifié.

Par ailleurs, il a déploré le nombre insuffisant de spécialistes en ORL en Côte d’Ivoire qui compte seulement entre 70 et 80 specialistes en ORL pour 25 millions d’habitants. Le besoin de formation et de maintien de compétences s’impose afin de disposer de médecins ORL de qualité, a-t-il soutenu.


Plusieurs participants venus des pays de la sous-région et des partenaires venus de l’Autriche, la France et du Maroc, prennent part à ces journées qui vont s’achever ce vendredi par un symposium scientifique.


D. G

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ