x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Santé Publié le lundi 26 avril 2021 | AIP

La Côte d’Ivoire réaffirme son engagement à éradiquer le paludisme (Ministre)

© AIP Par DR
Lutte contre le paludisme
Divo– Le ministre ivoirien de la Santé, de l’Hygiène publique et de la couverture maladie universelle, Dimba N’gou Pierre, a rassuré, dimanche 25 avril 2021, à Divo, les populations et les partenaires de la Côte d’Ivoire sur l’engagement ferme de ce pays à œuvrer pour éradiquer la pandémie du paludisme le plus tôt possible.

Le ministre Dimba Pierre a fait cette déclaration, à l’occasion de la célébration officielle, à Divo, de la 14ème édition de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme, en présence du Ministre de l’équipement et de l’entretien routier, Kouakou Amédé, maire de Divo, de l’ambassadeur des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, Richard Bell, du corps préfectoral, des représentants d’organisations internationales, et des populations venues nombreuses prendre part à cette commémoration.

« Ensemble nous disons oui à la moustiquaire et à l’assainissement de notre cadre de vie pour une Côte d’Ivoire sans paludisme », a déclaré le ministre Dimba Pierre. Il a souligné qu’en dépit des ravages de l’épidémie de la COVID-19, le gouvernement ivoirien poursuit et renforce, à raison, sa stratégie de lutte contre le paludisme.

Selon le ministre de la santé, le paludisme reste un problème d’ampleur mondiale, et demeure aujourd’hui encore une préoccupation majeure de santé publique, en particulier pour les pays africains subsahariens. Selon le rapport 2020 de l’OMS, 229 millions de cas de paludisme ont été enregistrés en 2019, dont 95% dans 27 pays, avec 27% au Nigeria, et 3% en Côte d’Ivoire.

« J’invite chaque personne présentant une fièvre à se rendre dans les 24 heures dans le centre de santé le plus proche, pour faire les examens et recevoir gratuitement le traitement adapté », a insisté le ministre Dimba. Il a appelé à la responsabilité des populations pour la réussite de la lutte pour l’éradication du paludisme en Côte d’Ivoire.

En Afrique l’incidence du paludisme reste élevée et représente 92% des cas enregistrés dans le monde. En 2019, plus de 400 000 cas de décès ont été enregistrés dans le monde, dont 95% en Afrique, avec 23% au Nigeria et 2% en Côte d’Ivoire.

Pour faire face à cette endémie préoccupante, le gouvernement ivoirien a mis en place un programme de lutte contre le paludisme. En2019, en plus de la subvention du gouvernement américain, la Côte d’ivoire a mobilisé au niveau du fonds mondial, environ 13 milliards de francs CFA, pour financer son plan stratégique national de lutte contre le paludisme, sur la période 2021-2025. Cela permettra au pays, selon le ministre Dimba, de « maintenir les acquis et de renforcer les interventions à hauts impacts, en maintenant la gratuité des soins ».

Il a souligné que dans toutes les formations sanitaires publiques de Côte d’ivoires les tests diagnostiques rapides, les médicaments pour le paludisme simple, et la prévention pour les femmes enceintes., sont gratuits.

Dans le cadre de cette 14ème journée mondiale de lutte contre le paludisme, la Côte d’Ivoire a lancé ce jour à Divo, avec l’appui des partenaires techniques et financiers, la 4ème campagne nationale de distribution gratuite des moustiquaires imprégnées d’insecticides à longue durée d’action (MILDA).

jmk/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ