x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Santé Publié le dimanche 9 mai 2021 | AIP

Le ministre de la Santé exprime la compassion de l’Etat à la famille d’une femme décédée en couche à Adzopé

© AIP Par Marc Innocent
Assistance technique au secteur de l`habitat: la Banque mondiale en séance de travail avec le PRICI et la DGDDL
La salle de réunion de la direction générale de la décentralisation et du développement local a abrité la séance de travail entre le Programme de Renaissance des Infrastructures en Côte d`Ivoire, les élus locaux et la Banque Mondiale ce Mardi 9 Février 2016. Elle s`inscrit dans le cadre de l`assistance technique au secteur de l`habitat. Photo: M. Dimba Pierre Coordonnateur du PRICI
Le ministre de la Santé, de l'Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Dimba Pierre, a exprimé, samedi 8 mai 2021, la compassion de l'Etat à la famille d'un femme décédée en couche à Adzopé.

Kors d'une visite d'information sur les circonstances de ce décès, qui a eu lieu, vendredi 7 mai 2021 à l'hôpital général d'Adzopé, le ministre s'est entretenu avec le personnel avant de se rendre au domicile de la défunte pour apporter le soutien du Président de la République ivoirien à la famille éplorée.

Selon une des tantes de la défunte, les sages-femmes chargées de faire accoucher sa nièce n'ont pas fait ce qu'il fallait. "Elles l'ont abandonnée sur le lit d'accouchement et le pire est arrivé. La dame est tombée du lit avec son bébé à moitié sorti entre ses jambes. C'est après cela qu'il leur a été demandé de la transférer dans une clinique mais malheureusement ni le bébé ni elle n'ont survécu au choc", a-t-elle témoigné.

Cette version des faits est contestée par la direction de l'hôpital qui estime avoir émis un bon de sortie pour un Centre hospitalier universitaire (CHU) à Abidjan, après avoir constaté des complications lors de l'accouchement.

La famille, estimant qu'elle ne pouvait pas faire face aux dépenses, a préféré aller dans une clinique de la ville où la patiente a rendu l'âme, a-t-on appris.

(AIP)
ibt/nmfa/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ