x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 19 mai 2021 | Abidjan.net

Phytosanitaire en Côte d’Ivoire : l’ASCAD initie un séminaire sur les avancées de la recherche et leurs applications en Côte d’Ivoire

© Abidjan.net Par DR
Phytosanitaire en Côte d’Ivoire : l’ASCAD initie un séminaire sur les avancées de la recherche et leurs applications en Côte d’Ivoire
Vingt-huit communications d’experts durant deux jours sur le thème les avancées de la recherche en phytochimie et leurs applications en Côte d’Ivoire, tel est l’intérêt du séminaire, de l’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’Afrique et des Diasporas Africaines (ASCAD) lancé ce jour 18 mai 2021 dans les locaux de l’ENSEA sis à l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody.

Placé sous le parrainage du ministre de l’enseignement supérieur, cette cérémonie a été marquée par la présence massive d’experts dans la recherche scientifique, des représentants de ministères des apprenants du domaine du phytosanitaire

Après le mot de bienvenue du coordonnateur Pr Tonzibo Félix et celui de M. Hervé Pierre Bombet représentant le maire de Cocody Jean-marc YACE, le secrétaire du séminaire Pr N’guessan Yao Thomas tout rappelant l’axe majeur de ce séminaire a noté l’importance des plantes dans la société Africaine depuis des lustres. A en croire son propos, les populations Africaines depuis des siècles ont appris à vivre en symbiose avec les végétaux, à les connaitre ;à connaitre leurs propriétés pour s’en servir diversement donnant ,naissance à une pharmacopée et une médecine traditionnelle reconnue et appréciée par la population « ce n’est par un hasard si les plantes utilisées par les éminents botanistes ont un nom dans nos langues locales », a-t-il affirmé .

Le président de l’ASCAD Pr Hauhouot Asseypo a éclairé les lanternes sur l’enjeu du thème du séminaire pour la Côte d’Ivoire. Selon lui, dans un pays où la culture, la géographie et l’histoire sont associées à la forêt « que peut-on imaginer de mieux », s’est-il exclamé avant de faire savoir combien il est bénéfique que des chercheurs de toute spécialité soient invités à exposer les résultats accumulés depuis plusieurs décennies.

Le message du parrain de la cérémonie, le ministre Adama Diawara a été délivré par son directeur de cabinet prof. Kobéa Toka Arsène. Le dircab indiquera qu’il est important que l’on prête attention au fait que le Phytosanitaire s’applique également à l’agriculture levier indiscutable de l’économie de la Côte d’Ivoire. Il a traduit tout le soutien du parrain pour ce séminaire qui illustre « l’innovation » dont a besoin le développement de la part de la recherche scientifique « nous sommes à l’heure de l’innovation, notre science doit soutenir notre développement à travers la recherche scientifique », a-t-il soutenu.

Le Dircab a promis traduire les initiatives de l’Ascad auprès du ministère de l’enseignement supérieur dans le cadre d’une prise en charge budgétaire.

Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ