PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 7 juin 2021 | AIP

Les cultivateurs de Vavoua s’inquiètent de la rareté des pluies

Vavoua- Des cultivateurs du département de Vavoua expriment leur inquiétude face à la rareté des pluies, cette année.

Les plants de maïs et d'arachide semés ces derniers jours n'arrivent pas à se développer. L'on constate que ces cultures ont des feuilles sèches.

Selon Koué Bi Anatole, producteur agricole à Vavoua, si les pluies étaient tombées normalement, cette période serait le moment propice de la récolte de ces céréales.

Quant à Sekongo Jules, un cultivateur de Bazra, il explique que la vente de ces produits permet d'assurer les dépenses liées à l'entretien des cultures de rente.

sk/bsp/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ