PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 12 juin 2021 | Abidjan.net

Renforcement du cadre de collaboration : La fondation AWI échange avec ses différents partenaires

© Abidjan.net Par DR
Renforcement du cadre de collaboration : La fondation AWI échange avec ses différents partenaires
Séances de consultation en faveur de l’autonomisation de la femme en Côte d’Ivoire à l’initiative de la Fondation AWI, des Focus groupe se sont tenues autour des axes : Autonomisation des femmes et développement communautaire, le jeudi 4 juin 2021 à son siège à la Riviera Golf-Cocody.
Pour une synergie d’actions avec ses partenaires, la fondation AWI a eu l’ingénieuse idée de mettre en place un cadre de collaboration en 2020. Ceci devrait aboutir à la conception d’un plan d’actions de mise en œuvre sur la base d’un processus de concertation participatif et inclusif intégrant lesdits partenaires, dans les domaines de l’autonomisation économique et sociale des femmes et du développement communautaire.

Malheureusement, l’avènement de la crise sanitaire de Covid-19 a constitué un blocage à la tenue des séances de consultation en faveur de l’autonomisation de la femme en Côte d’Ivoire. Ainsi pour reprendre les discussions en vue de redynamiser ce présent cadre, à l’initiative de la Fondation AWI, des Focus groupe se sont tenues autour des axes : Autonomisation des femmes et développement communautaire, le jeudi 4 juin 2021 à son siège à la Riviera Golf-Cocody.

Il s’est agi d’avoir une idée de ce qui a été fait jusqu’à ce jour dans les domaines de l’autonomisation économique et sociale des femmes et du développement communautaire au plan national, particulièrement par les différents partenaires ; afin d’appuyer les efforts du gouvernement dans ce sens, et surtout asseoir une synergie d’action encore plus opérationnelle entre les acteurs.

Au cours de cette rencontre, les représentants des ministères, à savoir le ministère de la Femme de la Famille et de l’Enfance, et le ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté ont exposé sur leurs différentes actions menées au niveau de la stratégie nationale de l’autonomisation de la femme.

Ils ont soutenu que le gouvernement a toujours mené des actions pour une mise en valeur de la femme ivoirienne, à travers des lois, des fonds d’appui aux activités économiques de la femme etc. Les défis à relever, ce sont plutôt les pesanteurs sociales qui réduisent encore la femme au second rôle dans la société.

« Le gouvernement fait de l’évolution économique, sociale et politique de la femme une priorité. Mais, il faut que les mentalités changent sur la capacité de la femme à jouer le premier rôle dans notre société… », a dit M. Yao du ministère de la Femme de la Famille et de l’Enfance.

La présidente du conseil d’administration de la Fondation AWI, Mariam Fadiga Fofana, a salué la reprise de ce cadre d’échanges important à ses yeux. « Nous allons accompagner nos mamans, mais pas pour se substituer aux structures d’appui. Et en tant qu’ONG, nous nous adossons sur ces structures pour que le travail se fasse », a-t-elle ajouté.

A sa suite Denise Memel, directrice exécutive de la fondation AWI, a tenu à remercier les différents partenaires, tout en formant le vœu que ce cadre de collaboration soit plus dynamique, afin de trouver des solutions idoines pour l’autonomisation économique et politique de la femme ivoirienne.

Bien d’autres partenaires tels que l’Anader, CDT, ONU Femmes, la FAFCI, FIN’ELLE, l’Agence emploi jeunes, des femmes transformatrices etc, ont participé à ces sessions d’échanges autour de l’autonomisation des femmes et du développement communautaire.

Il faut noter que cette session a été précédée de deux autres qui se sont tenues le 29 Avril 2021 et le 20 Mai 2021. Ces focus group ont vu la participation des partenaires techniques et financiers ainsi des structures étatiques impliquées dans les problématiques d’autonomisation des femmes et de développement communautaire.

A cet effet, Mme Florence Koutouan, est intervenue lors de la session du 29 avril en sa qualité de directrice de l’entrepreneuriat féminin pour parler de la politique de l’Etat de Côte d’Ivoire sur la question de l’autonomisation de la femme.

Le 20 Mai et le 10 juin 2021, c’était au tour du Dr Moussa Diabaté, directeur coordinateur du Programme National du Développement Communautaire (PNDC) d’exposer la vision et les actions du gouvernement en ce qui concerne cette problématique.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ