x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le mercredi 16 juin 2021 | Abidjan.net

Région du N’Zi / Un festival pour la promotion de la culture du peuple Agba prévu en juillet à Bocanda

© Abidjan.net Par DR
Région du N’Zi / Un festival pour la promotion de la culture du peuple Agba prévu en juillet à Bocanda
La première édition du Festival des Arts et de la Culture de Dida-Kayabo, dénommé « Edja Liké Festival » aura lieu du 08 au 11 juillet 2021, à Dida-Kayabo, village de la sous-préfecture de Bocanda. L’information a été officiellement donnée par M. N’Dry César, Commissaire Général du Festival, ce mardi 15 juin 2021, au cours d’une conférence de presse animée à l’Espace Attofè, dans la commune de Yopougon.

Placé sous le thème, « La culture, facteur de réconciliation et de développement », ce festival a pour objectif de faire découvrir le riche patrimoine culturel du peuple Agba en voie de disparition. Il vise également à contribuer à la valorisation et la promotion des atouts culturels et touristiques du peuple Baoulé-Agba et de la Région du N’Zi, a expliqué M. N’Dri César. Selon lui, « Edja Liké Festival » est une occasion de se plonger au cœur d’une région avec une grande richesse culturelle et de découvrir des traditions ancestrales presque oubliées.

« Une caravane d’animation dans les trois départements de la région, une conférence inaugurale, des conférences-débats, une campagne de sensibilisation sur la Covid-19, le VIH SIDA et la santé de la reproduction, des danses traditionnelles, des prestations artistiques et une présentation de quelques pratiques culturelles en pays Agba, ainsi qu’un concert géant vont tenir en haleine les 12.000 festivaliers attendus à cette première édition », a-t-il souligné.

M. Kra Léonard, Président de la Mutuelle de développement de Dida-Kayabo, a relevé que ce festival bénéficie du soutien de tous les filles et fils du village avec à leur tête, le Ministre Lataille N’guessan Koffi. Il a déclaré que le village qui bénéficie de toutes les commodités dignes d’une commune (centre de santé, eau potable, électricité, motel, bon état de la route, bar et maquis) est prêt à accueillir tous les festivaliers.

Situé sur l’axe Dimbokro-Bocanda, le village Dida-Kayabo enregistre une population estimée à plus de 2100 habitants. Ce village est la terre natale de M. Lataille N’guessan Koffi, Secrétaire d’État auprès du ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, chargé du Logement social.

Cyprien K. avec Sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ