PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le jeudi 24 juin 2021 | Abidjan.net

4ème édition de la flamme linguistique: les lauréats connus

© Abidjan.net Par DR
4ème édition de la flamme linguistique
Samedi 19 juin 2021. Les initiateurs du concours la flamme linguistique ont donné pour vainqueur à cette quatrième édition des étudiants Eric Boa (institut national polytechnique Houphouët-Boigny, INPHB), Rébecca Yéhi (IHBI de Yamoussoukro) et Gbaka Yannick Gossé de l’université polytechnique de Bingerville qui ont remporté à l`amphithéâtre Ezan Akélé, les premiers prix respectivement en Slam, français et anglais du grand concours la flamme linguistique.
Les vainqueurs de l’éditions 2021, du concours d’Art oratoire dénommé « La flamme linguistique » ont été révélés au grand public par un jury. Il s’agit des étudiants Eric Boa (Institut National Polytechnique Houphouët-Boigny, INPHB), Rébecca Yéhi (IHBI de Yamoussoukro) et Gbaka Yannick Gossé de l’université polytechnique de Bingerville qui ont remporté le samedi 19 juin dernier à l’amphithéâtre Ezan Akélé de l’Institut National Polytechnique Houphouët-Boigny, les premiers prix respectivement en Slam, français et anglais du grand concours la flamme linguistique.

La flamme linguistique est un concours d’art oratoire initié en 2018 par un enseignant de l’INPHB, docteur Richard Bayala, avec comme objectif d’équiper, encadrer et encourager les apprenants à structurer leur pensée puis à la formuler devant les autres en se confrontant à leurs regards.

Ce concours offre, entre autres, une opportunité aux participants de développer leur confiance et leur personnalité, améliorer les techniques rédactionnelles pour chacun d’eux de même que leur culture générale. Le thème choisi pour cette quatrième édition était « La jeunesse africaine face au défi de l’agriculture durable et la sécurité alimentaire » et a mis en compétition une cinquantaine d’établissements, universités et grandes écoles de la Côte d’Ivoire à la grande satisfaction de son initiateur qui entend désormais y associer les lycées et collèges.
« Nous constatons depuis le début de ce concours que la flamme embrase petit à petit le pays et les étudiants qui sont nos candidats ont mûri parce que les premiers candidats sont aujourd’hui devenus des coachs », s’est-il félicité.
Face à l’engouement que son initiative suscite dans le milieu scolaire ivoirien, l’initiateur de la flamme linguistique a émis le vœu que le concours reçoive l’appui institutionnel nécessaire afin d’en faire un rendez-vous plus ambitieux. « Avec cet appui je peux aller à la conquête de bons partenaires, de bons promoteurs afin de voir la flamme grandir et aller au-delà des frontières de la Côte d’Ivoire », a-t-il fait savoir.

Rappelons que la 4e édition de ce concours éducatif a enregistré l’appui de plusieurs partenaires dont l’ANSUT, NESTLE, Dowell, LARTEC.

Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ