x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 18 août 2021 | Abidjan.net

Transformation des matières premières : la Côte d’Ivoire va se doter de 60 silos de stockage de céréales de 300.000 tonnes

© Abidjan.net Par Donald
Coopération Sino-Ivoirienne: Signature du contrat commercial du projet de construction de silos de stockage de céréales
Abidjan le 17 Août 2021. L'Autorité de Régulation du Système de Récépissés d'Entreposage (ARRE), s'est engagée ce mardi avec l'entreprise chinoise TBEA à travers une signature de contrat commercial pour la construction de silos de stockage de céréales en Côte d’Ivoire.

L'Autorité de Régulation du Système de Récépissés d'Entreposage (ARRE) s'est engagée ce mardi 17 Août 2021 avec l'entreprise chinoise TBEA à travers une signature de contrat commercial pour la construction de silos de stockage de céréales en Côte d’Ivoire d'un coût global de 150 milliards de francs cfa.


Il s'agit de 10 parcs de 6 silos de 5000 tonnes chacun, pour une capacité nominale de 30.000 tonnes, soit un total de 300.000 tonnes en présentiel, répartis dans les zones de production de céréales sur l'étendue du territoire national. 


Pour professeur Justin N'Goran Koffi, Directeur Général de l'ARRE, ce projet est un facteur de création de richesse dans des contrées rurales : « ce projet fera de la Côte d’Ivoire le grenier des céréales de l'Afrique de l'Ouest voire au-delà et impulsera à n'en point douter, une dynamique locale de transformation durable de ces matières premières » a-t-il soutenu. 


En effet, la Côte d'Ivoire est en train de subir un taux de dégâts des produits agricoles de plus de 40% en raison de manque d'infrastructures de stockage et conditions de conservation défavorables, ce qui entraîne d'énormes pertes économiques aux agriculteurs ivoiriens.


Dans le cas de la filière maïs par exemple, selon Eugène Kouassi N'Zi, président de l'Intermaïs, la Côte d'Ivoire bénéficie d'une commande de 10 millions de tonnes de Maïs grain dont 7 millions de tonnes pour trois (3) pays Asiatique, 1,5 millions pour la zone CEDEAO et 1,5 millions pour les foyers de consommation local. Malheureusement la production nationale est 1,1 millions de tonnes en 2019. Une faible production qui ne couvre pas d'ailleurs le besoin local.


Cependant, ce projet qui répond aux normes internationales de stockage intelligent des produits agricoles, permettra d'améliorer les conditions et la qualité de stockage de céréales, d'assurer la sécurité alimentaire, d'encourager la commercialisation des produits agricoles et l'approvisionnement continu de ces produits en haute qualité. 


 Il permettra également d'accélérer le développement socio-économique et d'améliorer les moyens de subsistance des populations et favoriser la mise en œuvre du Programme de développement 2023 par le gouvernement ivoirien. 


Le représentant en chef de l'entreprise chinoise TBEA en Côte d’Ivoire, Xu Yang, a pour sa part, indiqué qu'en tant que l'entrepreneur clé en main de ce projet, l'entreprise mettra pleinement son savoir-faire, ses technologies, ses équipements avancés et ses avantages en gestion dans le domaine des infrastructures, en vue de la réalisation dudit projet. 


Dans le cadre de la stratégie de développement de la transformation en profondeur des matières premières, la Côte d'Ivoire, avant cette signature pour le projet de stockage de céréales, avait procédé en 2019, à la signature d'un contrat commercial de construction d'entrepôts modernes de traitement et de stockage de noix brutes de cajou dans le Système Récépissés d'Entreposage ( SRE).



D. A

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ