x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 2 septembre 2021 | Abidjan.net

Tengrela : le Comité Technique Local (CTL) de Rationalisation de l’orpaillage réactivé

© Abidjan.net Par DR
Tengrela : le Comité Technique Local (CTL) de Rationalisation de l’orpaillage réactivé

Le Préfet Du département de Tengrela, Cyrille Ambroise Diomandé également président du  Comité  technique de Local(CTL) du projet de Rationalisation de l’orpaillage du département de Tengrela   a procédé le 31 août 2021 au  lancement des activités dudit comité. 

Cette réunion, la première depuis l'institution du CTL, a permis aux membres statutaires à savoir le Directeur Départemental des Mines , le Commandant de la brigade de gendarmerie, le Trésorier Général, le Directeur Régional du Budget, le Directeur Régional de l’Environnement , le Directeur Régional  de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, le Directeur Départemental de l’agriculture , le chef du cantonnement des eaux et forets,  le Directeur Régional de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et de l’enfant ,les sous-préfets, les élus et les représentants des communautés villageoises de plancher sur son organisation et son fonctionnement.

 « C’est une instruction du Conseil National de Sécurité qui a demandé à l'ONG COGINTA que le Comité technique Local ( CTL) soit en fonction dans nos activités », a  précisé  Gilbert LEBIGOT chef du projet COGINTA  Tengrela-PAPARA. 

Le CTL de Tengrela  comme les autres villes où se pratique l'orpaillage en Côte d’Ivoire a  été créé en 28 avril 2014 en vue de rationalisation de l’orpaillage mais n'a jamais fonctionné jusqu'à ce jour.


 « Après analyse de villes de Bouna et Odienné le projet a été imposé par l’Union Européenne  à Tengrela. Il a une durée de vie de 18 mois et un budget total de deux millions et demi d’Euros. C’est un projet pilote. Parce que l’Union Européenne mise sur le département de Tengrela. Après audit, si le travail est satisfaisant on va  pour d’autres  perspectives sur  d’autres départements et un appui particulier  sera fait pour le département de Tengrela qui aura été le département pilote », a révélé le  chef du projet COGINTA Tengrela-PAPARA.

Au terme de cette rencontre, des membres du CTLl'Autorité Administrative et le Directeur Département des Mines de la région de la Bagoué Koné Roger ont marqué leur soutien au projet.

 « Nous avons bien compris ce que l’ONG COGINTA est venu faire sur le terrain et c’est à  l’actif des populations du département .Quand nous allons véritablement voir à PAPARA où va  se dérouler le projet pilote , les activités à mener, je crois que nous comprendrons mieux", a indiqué M. Koné.

"Jusqu ce matin c’est le comité de développement local minier qui était connu dans les villages impactés par le projet minier de Sissengué, a-t-il poursuivi. Mais dans la Loi minière il était prévu aussi qu’il y ait ce comité technique local de rationalisation de l’orpaillage.  C’est une réponse que ce comité donne à la pratique de l’orpaillage illégal. On voudrait à tous réitérer  nos remerciements  et souhaiter que ceux qui sont venus  puisse à leur retour donner la première nouvelles dans leurs localités ».

 

Aly O à Tengrela

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ