PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 17 septembre 2021 | AIP

Les préoccupations des opérateurs économiques de San Pedro au centre d’une concertation

San Pedro-Le comité local de concertation Etat secteur privé a examiné les préoccupations des opérateurs économiques du secteur des services, jeudi 16 septembre 2021 à San Pedro, lors d’une réunion initiée par la direction régionale du plan et du développement.


Les représentants des services étatiques et des associations des acteurs des services du privé (commerce, hôtellerie, transport) ont passé en revue la matrice des préoccupations élaborée à partir des informations collectées auprès des faitières et groupements desdits services.


Au total 11 préoccupations ont été analysées, entre autres, l’existence de nombreuses taxes dans les différents secteurs d’activités, les difficultés d’obtention des attestations de régularité fiscale, les tracasseries sur les opérations de contrôles administratifs, les problèmes liés à la perception des redevances de droits d’auteurs et droits voisins par le Bureau ivoirien de droits d’auteurs (BURIDA), la lenteur dans le règlement des factures des fournisseurs, les difficultés d’accès au fonds COVID-19 et celles liées aux importations de certains produits.


Pour chacune des préoccupations, la problématique a été examinée telle que ressentie par les acteurs ainsi que leurs attentes et l’impact sur leurs activités économiques. Les administrations concernées ont apporté des éléments de réponses. Des orientations et actions à mener dans le cadre de la résolution de ces préoccupations ont été adoptées.


A propos de la lenteur dans le règlement des facteurs, le groupe de travail des services a noté que la problématique a été abordée par le groupe de travail national sur la dette intérieure des fournisseurs, suite au séminaire gouvernemental du 21 au 23 avril dernier. Des recommandations à court, moyen et long terme ont été formulées.


Le directeur régional du plan et du développement, Sahin Alla Maurice, coordinateur du groupe de travail des services, a annoncé que des rencontres sectorielles auront lieu avec les services administratifs, conformément aux orientations et actions à mener déclinées par la matrice des préoccupations, en vue de la résolution progressive des difficultés.


Le comité se réunira chaque trimestre pour le suivi de la réalisation des actions et l’évaluation du niveau des résolutions des préoccupations.


Le gouvernement a mis en place un comité de concertation Etat secteur privé, qui est une plateforme de dialogue entre les deux parties, dans le cadre de sa politique d’assainissement du climat des affaires, en vue d’améliorer les performances de l’économie ivoirienne.


Au niveau régional, cette plateforme se décline en comité local subdivisé en deux groupes de travail à savoir, la coordination des services (assuré par le directeur régional du plan) et la coordination des industries (par le directeur régional du commerce). Ce comité a pour mission de faciliter le dialogue entre les acteurs du secteur privé et les services étatiques, en vue de la résolution des difficultés.


nbf/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ