x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 2 octobre 2021 | AIP

Le code sur l’électricité expliqué à la population de Bondoukou

© AIP Par DR
Le code sur l’électricité expliqué à la population de Bondoukou
Le responsable de la Cellule de contrôle de la direction Est de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), Yéo Moussa, a expliqué à la population de Bondoukou le code sur l’électricité, lors d’une rencontre d’échanges, vendredi 01er octobre 2021, dans la localité, en présence des autorités administratives et municipales.

Bondoukou – Le responsable de la Cellule de contrôle de la direction Est de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), Yéo Moussa, a expliqué à la population de Bondoukou le code sur l’électricité, lors d’une rencontre d’échanges, vendredi 01er octobre 2021, dans la localité, en présence des autorités administratives et municipales.


Cette initiative de la CIE part du fait que la consommation illicite au réseau électrique, la manipulation frauduleuse des équipements de comptage électrique ainsi que la vente d’eau sans autorisation causent à l’Etat beaucoup de perte en énergie et en ressources hydrauliques, a fait savoir M. Yéo.


Celui-ci a relevé les deux types d’opération de contrôle menés par la compagnie afin de déceler des éventuels fraudeurs qui seront ensuite traduits devant la Justice. Il s’agit des contrôles qui se font de 4h à 21h, accentués sur les domiciles et ceux ayant lieu pendant 24h, destinés aux installations électriques qui alimentent les professionnels, notamment les tenanciers de bar-restaurants, hôtels et autres officines.


M. Yéo a invité la population à enlever immédiatement de leurs domiciles les compteurs d’eau et d’électricité trafiqués, expliquant que la question de la fraude d’électricité n’est pas forcement liée au coût de l’abonnement mais plutôt à des mauvaises habitudes acquises au fil des années.


Le mois dernier, 18 présumés fraudeurs sur l’électricité ont été interpellés à Koun-Fao et Sandégué par la Gendarmerie puis relaxés après avoir payé leurs différentes factures d’électricité. Ces actions s’inscrivaient dans le cadre d’une vaste opération de contrôle initiée par la CIE.


Selon le code, tout fraudeur d’électricité pour son propre compte est puni d’un emprisonnement d'un à cinq ans et d’une amende de 10 à 50 millions de francs CFA tandis que celui qui agit au profit d’un tiers écope de la même peine d’emprisonnement avec une amende allant de 20 à 100 millions de de francs CFA.


(AIP)


zaar/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ