PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 15 octobre 2021 | AIP

Lutte contre la vie chère : Souleymane Diarrassouba invite les ivoiriens à consommer les produits made in Côte d’Ivoire

© AIP Par DR
Lancement officiel du "Mois d’octobre, mois du consommer local" dans la ville de Bouaké
Sous la présidence du Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, le comité de lutte contre la vie chère a procédé organise le lancement officiel du "Mois d’octobre, mois du consommer local" le 14 octobre 2021 au marché de gros de Bouaké.

Bouaké, Le ministre du commerce et de l’industrie, Souleymane Diarrassouba, a invité jeudi 14 octobre 2021 les populations de Bouaké et de la Côte d’Ivoire toute entière à consommer les produits locaux.


M. Diarrassouba, qui a lancé cette invitation lors de la cérémonie de lancement de la deuxième édition du « Mois d'octobre, mois du consommer local » au Marché de Gros de Bouaké (MGB), a dit être convaincu qu'avec l'inflation des prix de certains produits importés, la consommation des produits locaux peut être un atout dans la lutte contre la vie chère.


Il a, par conséquent, déploré le fait que, malgré les efforts considérables de l’Etat de côte d’Ivoire pour mettre les produits locaux en valeur à travers la transformation sur place, les consommateurs continuent d’attacher du prix aux produits importés au détriment des nationaux. A l’en croire, le niveau d'importation de la Côte d'Ivoire reste élevé se chiffrant à 5, 945 milliards FCFA en 2020 dont 1 300 000 tonnes de riz par an.


Convaincu que les défis à relever sont encore énormes, le ministre Souleymane Diarrassouba a exhorté les populations à s'approprier sans complexe les produits locaux. « Notre défi est de parvenir à modifier les habitudes de consommation de nos concitoyens et toutes les populations vivant en Côte d'Ivoire et les amener à privilégier les produits locaux dans les marchés et les supermarchés dans leur choix de consommation. Consommons ce que nous produisons, car nos produits sont de qualité. C'est en consommant nos produits que nous apportons de la valeur ajoutée, de la richesse et que cela permet de soutenir nos économies pour donner de l'emploi à nos jeunes frères », a-t-il souhaité.


Le représentant résident de l'UEMOA en Côte d’Ivoire, Gustave Diasso, invité spécial de cette cérémonie, a également souligné la nécessité des populations de l'UEMOA de consommer les produits locaux pour favoriser la transformation structurelle des économies des États membres de cette organisation ouest-africaine.


« Promouvoir le consommer local, c'est soutenir à la base l'ensemble des politiques qui visent le renforcement et la transformation des PME, conditions nécessaires à la stimulation économique. C'est aussi soutenir la compétitivité des entreprises afin de mieux les adapter à la compétition qui s'annonce", a-t-il fait observer.


En vue d’intention cette campagne d’information et de sensibilisation en faveur de la consommation des produits locaux et lutter efficacement contre la vie chère, le conseil national de lutte contre la vie chère (CNLVC), dirigé par Dr. Ranie-Didice Bah-Koné, a signé une convention de partenariat avec le marché de gros de Bouaké, précise-t-on.


(AIP)


rkk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ