x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mardi 5 octobre 2021 | Abidjan.net

2e Edition du « Mois du consommer local » dans l’espace UEMOA : le Comité ivoirien de lutte contre la vie chère annonce des actions de promotion de produits locaux

© Abidjan.net Par DR
2e Edition du « Mois du consommer local » dans l’espace UEMOA

Les Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) organisent au cours de ce mois d’octobre, la seconde édition du « Mois du consommer local » institué en 2019 par les ministres du commerce de l’espace économique réunis à Ouagadougou.


En Côte d’Ivoire, le lancement officiel de cette activité est prévu dans la ville de Bouaké le 14 octobre prochain, lors d’une cérémonie présidée par le ministère du commerce et de l’industrie, Souleymane Diarrassouba.


« Pour cette deuxième édition du « Mois d’octobre, mois du consommer local » le Ministère du Commerce et de l’Industrie, à travers le Conseil National de Lutte contre la Vie Chère et le Marché de Gros de Bouaké (MGB), entend mener des actions de promotion des produits locaux tout au long du mois d’octobre 2021 », annonce une note d’information transmise à Abidjan.net.


Ainsi, avant ce lancement officiel, une délégation du Conseil National de Lutte Contre la Vie Chère (CNLVC) avec à sa tête la Secrétaire Exécutive le Dr Ranie-Didice Bah-Koné se rendra dans certaines villes du pays « pour échanger » avec les coopératives de commercialisation de produits locaux ainsi que les consommateurs.


 « Il est également prévu pour ce mois d’octobre, une série de rencontres avec les chercheurs pour créer le cadre de réflexion intellectuelle sur la thématique relative à la consommation des produits locaux », précise la note.


A travers cette initiative, les autorités de l’espace UEMOA (ce vaste marché estimé à plus de 120 Millions de consommateurs) entendent « susciter des changements dans les habitudes de consommation en améliorant l’image des produits locaux auprès des populations ».


« Cette décision de l’UEMOA entre parfaitement dans la stratégie de lutte contre la vie chère adoptée par le Gouvernement Ivoirien qui est convaincu que face à l’inflation des prix de certains produits importés, la consommation de produits locaux notamment de saison peut être un atout dans la lutte contre la vie chère », indique en outre le texte.


Le Conseil National de Lutte contre la Vie Chère (CNLVC) a pour mission principale d’assurer la coordination et le suivi de la mise en œuvre des stratégies de lutte contre la vie chère définies par le Gouvernement ivoirien.


 


Rk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ