PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 19 octobre 2021 | Abidjan.net

Yamoussoukro : Dali Jean-François, lauréat du Prix Félix Houphouët-Boigny de la Recherche, empoche un chèque de 2 millions F cfa

© Abidjan.net Par DR
Yamoussoukro : Dali Jean-François, lauréat du Prix Félix Houphouët-Boigny de la Recherche, empoche un chèque de 2 millions F cfa

A l’occasion de la commémoration du 116ème anniversaire de naissance de Félix Houphouët-Boigny (FHB), père de la nation ivoirienne, la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix a organisé le lundi 18 octobre à son siège à Yamoussoukro, la cérémonie de distinction des lauréats du Prix Félix Houphouët-Boigny de la Recherche. 

Cette troisième édition a été remportée par Dali Jean-François, qui a présenté le meilleur projet de doctorat, empochant un chèque de 2 millions F cfa. Le second Prix du meilleur Master a été remporté par Touré Charles qui a bénéficié de la somme de 500 000 F cfa. 

Ces prix leur ont été remis respectivement par Allah Kouadio Rémi, Coordonnateur général du Comité politique du PDCI-RDA, représentant le président Henri Konan Bédié, parrain de cet évènement et Kouadio Konan Bertin (KKB), ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale.

Saisissant cette occasion solennelle, le Secrétaire général de la Fondation FHB pour la recherche de la paix, Prof Jean-Noël Loukou, a réitéré qu’en créant ce prix, la Fondation avait pour objectif de faire étudier Félix Houphouët-Boigny, désormais personnage historique passé à la postérité, pour mieux expliquer et comprendre sa pensée, sa philosophie politique, son action historique. « Ce faisant nous étudions un moment de notre histoire contemporaine qu’il a incarné et nous pourrons tirer des enseignements de ses pensées, de ses valeurs, de ses combats pour le présent et le futur », a-t-il déclaré.



Au menu de ce jour 1 de la commémoration de la naissance de Félix Houphouët-Boigny, une exposition philatélique ouverte à la Fondation FHB, intitulée : « Félix Houphouët-Boigny et ses œuvres ». Cette exposition a connu la participation de l’institut d’histoire d’art et d’archéologie africain de l’Université FHB d’Abidjan, et a permis qu’à travers le timbre-poste des images traduisant les œuvres et les évènements importants d’un homme d’Etat, soient présentées .

 Selon Prof Gilbert Gonnin, directeur de l’institut d’histoire d’art et d’archéologie africain de l’Université FHB, « On le connait très peu à travers les documents iconographiques c’est-à-dire les images. On a essayé de montrer au public les différentes facettes de la vie de FHB marquée par la poste. C’est en quelque sorte une lecture de la vie du président FHB à travers les timbres-postaux », a-t-il expliqué.

Quant à Allah Kouadio Remi, cadre du PDCI-RDA, il a souligné l’importance du message de paix, de dialogue et de fraternité mais surtout de progrès du président Houphouët-Boigny. « C’est vraiment avec beaucoup d’enthousiasme que nous sommes venus à cette cérémonie qui nous permet de revivre Houphouët-Boigny », s’est-il réjoui. Par la suite, une messe d’action de grâces a été dite à la cathédrale St Augustin de Yamoussoukro.

Au terme des festivités marquant l’anniversaire de naissance de FHB, une cérémonie de dédicace des nouveaux ouvrages des Editions FHB aura lieu le mardi 19 octobre, à la librairie de ladite Fondation.

Le premier président de la Côte d’Ivoire, Félix Houphouët-Boigny aurait eu 116 ans aujourd’hui, (18 octobre 1905-18 octobre 2021).



K. F. à Yamoussoukro

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ