PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 22 octobre 2021 | Abidjan.net

Renforcement de capacité des commerçants transfrontaliers au cœur d’un atelier à Abidjan

© Abidjan.net Par DR
Atelier de restitution et de validation des résultats de l’étude d’évaluation des besoins des commerçants transfrontaliers
Recueillir les besoins prioritaires des membres des associations de commerçants afin de renforcer leurs capacités », tel était l’objectif de l’atelier de restitution et de validation des résultats de l’étude d’évaluation des besoins des commerçants transfrontaliers qui s’est ouvert le mardi 19 octobre 2021 à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI- Côte d’Ivoire), à Abidjan-Plateau.

« Recueillir les besoins prioritaires des membres des associations de commerçants afin de renforcer leurs capacités », tel était l’objectif de l’atelier de restitution et de validation des résultats de l’étude d’évaluation des besoins des commerçants transfrontaliers qui s’est ouvert le mardi 19 octobre 2021 à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI- Côte d’Ivoire), à Abidjan-Plateau.


Le vice-président de la CCI- Côte d’Ivoire, Maguiraga Bakary a lors de l’ouverture de cet atelier indiqué les résultats récoltés, permettront d’élaborer « une cartographie claire des besoins d’assistance des commerçants transfrontaliers ».


Selon lui, ces résultats de cette étude qui seront présentés, s’inscrivent dans le cadre d’un programme de Facilitation du commerce en Afrique de l’Ouest (FOTF) initié par la Banque mondiale. Ils visent à améliorer la facilitation du commerce en Afrique de l’Ouest, surtout le respect des réglementations commerciales sur le terrain.


À en croire Maguiraga Bakary, cette situation de non-respect de la réglementation a entraîné en majorité la faiblesse du commerce régional en Afrique de l’Ouest, ajoutant que le marché de la Communauté économique des États de l’Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ne capte que 15% des échanges des Etats membres.


Pour sa part, le directeur des études et de l’information à la CCI-CI a suggéré la mise en place d’un réseau pour des partages d’informations commerciales afin de résorber les besoins de commerçants transfrontaliers dont la majeur partie se situe au niveau du financement et de l’appui technique pour une élaboration d’un plan d’affaire plus structuré.


Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ