PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 23 octobre 2021 | Le Nouveau Réveil

Fin de la 20è Conférence de l’OIDP, hier : Les grands acquis des assises d’Abidjan

© Le Nouveau Réveil Par DR
Vue de la ville d`Abidjan, la capitale économique de la Côte d`Ivoire

La 20è Conférence de l’Observatoire international de la démocratie participative (OIDP) qui a démarré, mercredi, à Abidjan-Cocody, a refermé ses portes, hier. Durant 3 jours, les experts et universitaires venus d’Afrique, de l’Europe et de l’Amérique ont réfléchi sur la prise en compte des citoyens dans la gouvernance locale. Le rapport de synthèse qui a sanctionné les travaux a relevé beaucoup d’acquis de cette 20è Conférence organisée de main de maître par le maire de Cocody, Jean-Marc Yacé, président en exercice de l’OIDP, qui s’apprête à passer au maire de Grenoble, Éric Piolle. La conférence a eu pour thème : « Villes/territoires et démocratie participative ». Quatre sous thèmes, servant d’axes de réflexions, ont meublé le cadre et le contenu des échanges : Le développement économique local ; Environnement et participation citoyenne ; Droit à la ville ; Gouvernance et démocratie participative. Chacun des sous thèmes a donné lieu à la tenue de deux panels soit un total de 8. Selon le président du Comité scientifique, Pr Valéry Loba, ces panels ont mobilisé une quarantaine d’élus, de chercheurs, d’enseignants-chercheurs, d’opérateurs économiques et de praticiens de la gestion des territoires venus de l’Afrique, de l’Europe et de l’Amérique. Pour l’axe consacré au développement économique local, la Conférence a relevé que la survenue de la COVID-19 a montré la fragilité des appareils économiques des villes, en l’occurrence dans les pays du Sud où le secteur informel structure l’essentiel de la vie économique. C’est pourquoi, « La Conférence a encouragé les élus locaux à œuvrer à la promotion des diagnostics territoriaux qui aideront à une identification des potentialités à même de promouvoir des amorces de développement endogène ». S’agissant de l’axe consacré à l’environnement et la participation citoyenne, l’OIDP a mis en exergue la préoccupante et récurrente question de la pression que subit l’environnement. La persistance des problèmes de collecte des ordures ménagères est la preuve de la nécessité d’une réflexion globale dans un cadre législatif contextualisé qui permettra d’agir de façon cohérente en local. Il est question de tenir compte des spécificités spatiales et culturelles du local dans la prise de décision. En 3è lieu, l’axe consacré au droit à la ville a mis en exergue « les exclusions que la pandémie a fait naître dans les villes avec les phases de confinement et de quarantaine ; lesquelles sont venues accentuer les exclusions dans les villes du Sud déjà fragilisées par les manques en termes de couverture sociale, médicale, éducationnelle et infrastructurelle. La conférence a donc exhorté les villes à accroître les investissements dans le « Social » afin de réduire les implications de l’exclusion sociale et des marginalisations ».


Au 4è axe consacré à la Gouvernance et la démocratie participative, la Conférence a encouragé les élus à promouvoir l’inclusion des populations dans la conception et l’élaboration des outils de gouvernance. La participation des populations doit être systématiquement recherchée, en d’autres termes, l’implication des femmes par l’entremise de prise d’initiatives favorisant une autonomisation.


Le discours de clôture a été prononcé par le ministre Danho Paulin, président de l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), représentant son collègue ministre en charge des Collectivités territoriales. Le président de la faitière des maires a salué la participation effective de tous les élus locaux à ces assises et les experts qui ont accepté de partager leurs connaissances. Le ministre s’est félicité de ce que « ces 3 jours de travaux ont tenu toutes leurs promesses. » Au nom du chef de l’Etat et du Gouvernement ivoirien, il a « exhorté toutes les parties-prenantes à s’approprier les résolutions et recommandations des panelistes ».


Le maire Jean-Marc Yacé, président de l’OIDP, au nom du Conseil municipal de Cocody, a traduit ses remerciements à l’Etat de Côte d’Ivoire, aux mairies et Institutions partenaires pour la parfaite réussite des assises d’Abidjan. « Au moment où Cocody s’apprête à passer la main à la ville de Grénoble et c’est avec beaucoup de joie et de fierté que nous avons assuré la présidence de l’OIDP, ces deux dernières années. La conduite de cette présidence a été un temps personnel, collectif, d’édification, de formation et d’échanges » s’est-il félicité. Le représentant Afrique de l’Oidp, Bachir Kanouté, a aussi félicité le président Yacé pour « La parfaite organisation de l’évènement qui a relevé le défi de la mobilisation et de l’organisation et l’accueil fantastique ».


JB KOUADIO

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ