PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 23 octobre 2021 | AIP

La FPH-CI distingue les meilleurs saigneurs d’hévéa à Dabou

© AIP Par DR
La FPH-CI distingue les meilleurs saigneurs d’hévéa à Dabou
Les meilleurs saigneurs d’hévéa de Côte d’Ivoire ont été distingués, jeudi 21 octobre 2021, lors d’un diner gala, au complexe hôtelier Akparo de Dabou, à l'occasion de la première édition du concours, organisé par la Fédération des producteurs d’hévéa de Côte d’Ivoire (FPH-CI) pour valoriser ce métier

Dabou - Les meilleurs saigneurs d’hévéa de Côte d’Ivoire ont été distingués, jeudi 21 octobre 2021, lors d’un diner gala, au complexe hôtelier Akparo de Dabou, à l'occasion de la première édition du concours, organisé par la Fédération des producteurs d’hévéa de Côte d’Ivoire (FPH-CI) pour valoriser ce métier.


Selon le secrétaire général de la FPH-CI, Camara Youssouf, notre pays vise, à travers ce genre d’activités, à promouvoir le métier pour à terme, combler l’énorme déficit de 60 000 saigneurs enregistrés dans le domaine de la production de l’hévéa.


Pour cette phase finale, qui s’est déroulée dans la sous-préfecture de Lopou, précisément à Youhoulil, les 36 candidats à savoir 18 hommes et 18 femmes, issus des 18 secteurs de production du pays, ont été interrogés à l’orale, comme dans la pratique sur les fondamentaux du métier de saigneur de l’hévéa.


Cet interrogatoire a été suivi de démonstration des cinq critères de qualité que sont notamment la profondeur, la consommation, l’angle d’inclinaison, la propreté.


A l’issue de la compétition, Amani Yao Gustave chez les hommes et N’guessan Amoin Claudia chez les femmes, tous deux venus du secteur hévéicole de Bonoua ont occupé le première place de ce concours national, parrainé par le ministre-gouverneur, Vincent Lohouès.


Les vainqueurs ont reçu chacun grâce aux partenaires que sont : Mansa Bank, Baoba, Phytotop, Electronik management, une moto, des cartons de produits phyto, des équipements en matériel électro ménagers, des enveloppes, un certificat foncier pour la plantation qu’ils saignent.


Le ministre-gouverneur s’est réjoui de cette initiative qui magnifie les métiers de l’hévéaculture mais surtout qui va contribuer à stabiliser les saigneurs dans les plantations d’hévéas, leur procurer des revenus substantiels et surtout donner de l’emploi à de nombreux jeunes.


Plusieurs structures notamment le conseil régional, l’Association des professionnels du caoutchouc naturel de côte d’ivoire (APROMAC) et le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricole (FIRCA) ont pris une part active dans l'organisation de cette cérémonie


(AIP)


bec/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ