x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 3 novembre 2021 | Abidjan.net

Assistance au retour et à la réintégration des migrants : la Côte d’Ivoire veut se doter d'une matrice d'actions pour sa stratégie nationale

© Abidjan.net Par PR
Atelier de validation d'une matrice d'actions de la stratégie nationale d'assistance au retour et à la réintégration des migrants
Grand-Bassam le 02 novembre 2021. Un atelier de validation d'une matrice d'actions de la stratégie nationale d'assistance au retour et à la réintégration des migrants s’est ouvert ce mardi à Grand Bassam, à l’initiative de la direction de l’action sociale et de l’information, de la Direction générale des ivoiriens de l’extérieur.

Un atelier de validation d'une matrice d'actions de la stratégie nationale d'assistance au retour et à la réintégration des migrants s’est ouvert ce mardi 02 novembre 2021 à Grand Bassam, à l’initiative de la direction de l’action sociale et de l’information, de la Direction générale des ivoiriens de l’extérieur.


L’objectif de cet atelier est de doter la stratégie nationale d’assistance au retour volontaire d’une matrice d’actions à travers une analyse approfondie du fonctionnement actuel du dispositif d’assistance au retour et à la réintégration, la révision du draft de la matrice d’actions et la finalisation de la matrice d’actions grâce aux recommandations de l’atelier.


« Avec l’ampleur du phénomène, et conscient du rôle qui est le sien, la direction générale des ivoiriens de l’extérieur à travers la direction de l’action et de l’information a entrepris l’élaboration d’une stratégie nationale d’assistance au retour volontaire et à la réintégration des migrants. Ce dispositif servira de boussole au gouvernement ivoirien dans la continuité des actions à mener en faveur des compatriotes ivoiriens de retour en Côte d’Ivoire » a expliqué le Directeur général des ivoiriens de l’extérieur, Issiaka Konaté.


Par ailleurs, il a invité à la mobilisation « les participants, partenaires techniques et financiers afin d’accompagner la stratégie nationale déclinée en matrice d’actions et donner une réponse plus appropriée et durable à cette question du retour volontaire et de la réintégration, qui doit être traitée avec beaucoup de dextérité dans le respect de la dignité humaine.»


« Nous accompagnons cet atelier dans le volet global des questions de protection des droits des migrants » a fait savoir Mme Aminata Pagni, conseillère technique d’expertise France en Côte d’Ivoire.


« Face au phénomène d’émigration des ivoiriens, face à la problématique d’assistance et de protection des migrants de retour et en situation de vulnérabilité, la Côte d’Ivoire décide de se doter d’un plan national de retour des migrants ivoiriens, assorti d’un cadrage budgétaire, ce présent rapport est une réponse à l’élaboration de ce budget prévisionnel du plan de retour prenant en compte tout le processus depuis la préparation au voyage retour jusqu’à l’accompagnement à la réinstallation des ivoiriens pris en charge dans ce cadre, en fonction des modalités du retour. Ce budget cadre avec le plan stratégique sectoriel sur la période 2023-2025 » a indiqué Dr Coulibaly Mamadou, consultant à expertise France.


L’initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants a été lancée en décembre 2016 grâce à l’appui du fonds fiduciaire d’urgence (FFUE) de l'Union européenne pour l’Afrique.


Elle a entre autres pour mission de fournir une assistance au retour volontaire et à la réintégration des migrants leur permettant de refaire leur vie dans leurs pays et communautés d’origines en toute dignité et dans le respect de leurs droits les plus élémentaires.


PR

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ