x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 5 novembre 2021 | AIP

Le gouvernement et le secteur privé harmonisent leurs points de vue pour booster la croissance

© AIP Par DR
Cérémonie d'ouverture de la 9ème édition de la CGECI Academy
Abidjan le 28 octobre 2021. La 9ème édition de la CGECI Academy a été officiellement ouverte ce jeudi par le Premier ministre Patrick Achi, sous le thème : "Crises et résilience des entreprises en Afrique".

Abidjan -Le Premier ministre Patrick Achi a échangé, jeudi 04 novembre 2021, avec les acteurs des Petites et Moyennes entreprises (PME) pour une réelle éclosion de ces entités dans la marche de l'économie ivoirienne en présence de plusieurs membres du gouvernement.


La rencontre a permis de faire le point des résultats des travaux des comités mis en place lors de la précédente rencontre d’avril 2021 notamment sur le délai de paiement des créances sur les taxes, la sécurité, la lutte contre la corruption et le renforcement de la bonne gouvernance, la fraude, la contrebande et la concurrence déloyale, la compétitivité du système fiscale des douanes, la délégation du service public, etc.


Satisfait de l’ambiance au cours de la rencontre, le président de la CGECI, Jean-Marie Ackah a précisé qu’elle permet d’insuffler une dynamique nouvelle au secteur privé.


« Nous avons pu terminer l’analyse des points discutés dans des groupes de travail qui ont eu deux ou trois mois pour approfondir les sujets. Nous avons pu nous aligner sur des points d’accords qui vont se traduire en plan d’actions au niveau des différents ministères concernés. Nous sommes satisfaits de la façon dont les choses ont été mises en œuvre », a indiqué M. Ackah au terme de la rencontre.


Il a relevé que le secteur privé est dans l’attente de décision finale et espère que dans les jours à venir, des décisions viendront confortées toutes les discussions.


Le président de la plateforme unique des PME de Côte d’Ivoire, Moussa Diomandé, a souhaité que le gouvernement puisse prendre en compte des points de discussions en suspend notamment l’impôt minimum forfaitaire et le contentieux fiscal.


Un séminaire avait réuni plusieurs membres du gouvernement ivoirien et la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en présence du Premier ministre, Patrick Achi, le lundi 25 octobre 2021, à la Primature en vue de créer des conditions propices pour le secteur privé.


bsp/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ