x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 8 novembre 2021 | AIP

RGPH 2021: Le Préfet de Gbéléban exhorte les populations à s'approprier l'opération

Gbéléban, Le préfet de Gbéléban, Addoh Tano, exhorte les populations de sa circonscription à s'approprier l'opération de Recensement général de la population et de l'habitat (RGPH) notamment la phase de dénombrement qui démarre ce lundi 8 novembre 2021.


Il a lancé son appel lors de la traditionnelle cérémonie de salut aux couleurs tenue, dans la cour de l'hôpital général de Gbéléban, en présence de l'équipe de recensement.


"Je vous engage à des actions citoyennes afin que l'opération se passe sans incident », a-t-il instruit aux agents recenseurs et à leurs superviseurs.


La phase de dénombrement du recensement tiendra en trois phases, a expliqué notamment le superviseur départemental de l'opération du RGPH, Brou Kouadio Mélène. A savoir la reconnaissance des îlots à travers la cartographie, puis la numérotation des bâtiments, des logements et des ménages. Enfin l’étape des interviews qui va conduire les agents recenseurs dans les ménages pour le recueil d’information.


Le processus de la 5è édition du RGPH a démarré en février 2018. Il a déjà permis la réalisation de la cartographie censitaire, le recensement pilote et le recrutement des agents terrain. Après la phase du dénombrement, suivront l’enquête post-censitaire, le traitement des données, l’analyse des données et la publication des résultats.


Vingt-huit mille agents recenseurs formés par l’Institut national de la statistique (INS) visiteront les domiciles pour numéroter les habitations et soumettre aux résidents un questionnaire sur leur situation à partir de tablettes numériques géo-référencées. En cas de défaillances de l’outil informatique, les agents pourront recourir aux supports papiers pour pallier cette situation.


Ces agents ont été vaccinés contre le COVID-19. Ils arboreront des chasubles, porteront des cache-nez. Ils auront en leur possession des ordres de missions, des badges. Tout chef de famille qui aura des doutes sur la légitimité d’un agent peut exiger la présentation de toutes ces pièces.


(AIP)


gs/kg/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ