x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 18 novembre 2021 | AIP

Le président du Sénat prend en main le processus de réconciliation à Toumodi

Le président du Sénat ivoirien, Jeannot Ahoussou-Kouadio qui affiche désormais sa volonté de prendre la main dans le processus de réconciliation des populations vivant à Toumodi a appelé, mardi 16 novembre 2021, la communauté musulmane à rester constamment en prière pour la paix en Côte d’Ivoire et spécialement dans leur localité.


Il a fait cette exhortation exactement 12 mois après les violences électorales qui y ont fait plusieurs morts.


Absent du pays au moment des faits, Ahoussou-Kouadio a exprimé à la faveur de cette visite aux musulmans, sa vision du vivre ensemble sur la terre d’hospitalité qu’est Toumodi.


« Ce qui doit nous unir, c’est l’amour, le partage, la fraternité, l’altruisme et non la division, la méfiance et la haine », a-t-il déclaré à la grande mosquée de la ville où il échangeait avec ses « frères » après l’avoir fait il y a quelques jours avec les autochtones Baoulé.


Le président du Sénat a globalement demandé aux populations de transcender leurs divergences en continuant de vivre en bonne intelligence, tout en soulignant que les « Baoulés et les Dioulas doivent se considérer comme des rameaux de la même vigne ».


La sénatrice et cadre de Toumodi, Mme Adjoua N’go Louise Tamini, s’est félicitée de la démarche du président du Sénat. Elle a rappelé que les émeutes dont on pleure encore les conséquences sont indignes de Toumodi.


« Jusqu’aujourd’hui, je ne comprends rien, je ne comprends pas pourquoi cela est arrivé. Pour un mot d’ordre de désobéissance civile, on n’était pas obligé de faire ce qui a été fait », a-t-elle lancé.


Le maire de la localité, Idrissa Koné, a soutenu que la paix et la cohésion sociale ne doivent jamais cesser d’être « l’ADN de Toumodi », tandis que le député Hervé Aliali espère un soutien de l’hôte du jour pour aider les victimes des violences à se reconstruire.


Jeannot Ahoussou-Kouadio rencontrera prochainement les élus et cadres ainsi que les populations ensemble afin de sceller la paix.


(AIP)


gso/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ