x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 18 novembre 2021 | AIP

La Cour d’Appel de Bouaké effectue sa rentrée judiciaire de l'année 2021-2022

© AIP Par DR
La Cour d’Appel de Bouaké effectue sa rentrée judiciaire de l'année 2021-2022

L’audience solennelle de rentrée de la Cour d’Appel de Bouaké de l’année judiciaire 2021-2022 s’est tenue mercredi 17 novembre 2021 au palais de justice de Bouaké, en présence des autorités locales et du directeur de cabinet du Garde des Sceaux, ministre de la justice et des droits de l’homme, Emmanuel Kouassi.


Cette cérémonie a été marquée par l’installation officielle dans leur fonction de six magistrats nouvellement affectés dans cette juridiction de second degré et la prestation de serment de cinq autres qui entament leur carrière professionnelle.


Parmi ces six magistrats nouvellement affectés figurent trois présidents de chambre et trois avocats généraux. Concernant les cinq autres magistrats, qui ont prêté serment « de bien et fidèlement remplir leurs fonctions », figurent trois juges et deux substituts du procureur de la République près le tribunal de première instance de Bouaké. Ils sont affectés dans cette juridiction de premier degré ou dans ses sections rattachées de Dimbokro, Toumodi et Katiola.


Le premier président de la Cour d’Appel de Bouaké, Kpli Désiré, qui présidait cette audience solennelle de rentrée, a souhaité « la cordiale bienvenue » à tous ces magistrats nouvellement affectés dans sa juridiction.


Il s’est dit convaincu que par leur qualité intellectuelle, ses collaborateurs, notamment, les plus aguerris, permettront à la Cour d’Appel de Bouaké de connaitre un rayonnement exceptionnel. Le premier responsable de la cette juridiction de second degré n’a pas manqué de prodiguer des conseils à ses cinq jeunes collègues juges, qui constituent, selon lui, l’avenir de la magistrature en Côte d’Ivoire.


« Je voudrais vous encourager au travail et vous demander, vous qui êtes l’avenir de la magistrature, de vous souvenir en toutes circonstances de la formule de votre serment et de vous en servir comme boussole », a-t-il conseillé.


Au cours de l'année judiciaire écoulée, la Cour d'Appel de Bouaké a rendu 862 arrêts, toutes matières confondues, sur un total de 1018 affaires à traiter, précise-t-on.


(AIP)


rkk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ