x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 17 décembre 2021 | Abidjan.net

5ème édition de “La Finance S’Engage’’ / Le Ministre Adama Coulibaly : « La problématique du financement des PME constitue une priorité pour notre pays »

© Abidjan.net Par DR
5ème édition de « la Finance s’engage »
Abidjan, le jeudi 16 décembre 2021. l’initiative de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) et du Cabinet Entrepreneurial Solutions Partners (ESP), les échanges de ce rendez-vous des acteurs du secteur de l’Économie ont gravité autour du thème « Innover dans le financement des PME pour accélérer la relance post Covid-19 ».

« Innover dans le financement des PME pour accélérer la relance post Covid-19 ». C’est autour de ce thème que s’est tenue ce jeudi 16 décembre 2021 à la Maison de l’Entreprise au Plateau, la 5ème édition de “La Finance S’Engage’’, un rendez-vous annuel initié depuis 2016 par la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) et la firme Entrepreneurial Solution Partners (ESP) en vue de mobiliser les dirigeants nationaux et internationaux à soutenir la création d’un cadre destiné à favoriser l’accès au financement pour les entreprises.  


Procédant à l’ouverture de cette 5ème édition en présence de l’ambassadeur des Pays-Bas en Côte d’Ivoire, SEMme Yvette Daoudoud, des partenaires techniques et financiers ainsi que des acteurs du secteur privé, le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly a indiqué que malgré les réformes et les mesures d’ordre financier prises en leur faveur par le Gouvernement, les PME continuent de faire face à des difficultés au nombre desquelles le manque de financement qui freine leur développement. Il est donc essentiel, a-t-il poursuivi, de remédier à ces difficultés de financement de long terme, pour arriver à créer une masse critique de PME, à même de contribuer à la création de richesse et à la résorption du chômage.  


Le ministre de l’Economie et des Finances a également fait savoir que “La Finance S’Engage’’ constitue une contribution importante pour transformer durablement et positivement la problématique de l’accès au financement. « Elle donne des éléments d’analyse et de perspective sur un sujet essentiel pour les stratégies des acteurs du privé comme les politiques publiques de développement. Elle se positionne aujourd’hui, comme un rendez-vous nécessaire voire incontournable de la transformation du système de financement du secteur privé en Côte d'Ivoire et au-delà, celui de la sous-région et du continent », a-t-il précisé. Non sans ajouter que l’évènement du jour revêt une grande importance, « car la problématique du financement des PME constitue une priorité pour notre pays et pour la plupart des pays africains, du fait que le secteur des PME reste crucial pour la croissance ».


Il a en, outre, saisi l’occasion pour rappeler qu’en vue de faire face à la situation de crise sanitaire et économique engendrée par la Covid-19, le Gouvernement ivoirien a entrepris de soutenir le secteur privé, en particulier les PME, à travers la mise en place de plusieurs outils financiers dont le Fonds de Soutien aux Grandes Entreprises (FSGE), le Fonds de Soutien aux PME (FSPME), et le Fonds d’Appui au Secteur Informel (FASI).


Cependant, a regretté le ministre Adama Coulibaly, les PME n’arrivent pas souvent à accéder aux fonds de soutien, pour diverses raisons, tout comme elles peinent à accéder aux financements traditionnels des institutions financières. « Il est donc capital, pour assurer la survie des PME et la résilience du secteur privé, de mutualiser tous les efforts et créer des synergies d’actions pour mobiliser plus de financement pour les PME », a-t-il recommandé.  


Pour sa part, le Directeur exécutif de la CGECI, Stéphane Aka-Anghui, a souligné que “La Finance S’Engage’’ vise à faire en sorte que le secteur privé soit, plus que par le passé, le moteur de la croissance économique et de la transformation structurelle de la Côte d’Ivoire, comme le stipule le Plan national de développement (PND) 2021-2025. Il a ajouté que “La Finances S’Engage’’ 2021 est également l’occasion d’échanger sur les dispositifs de financement des PME depuis le début de la Covid-19. Le Directeur exécutif de la CGECI a, par ailleurs, noté qu’outre les difficultés d’accès au marché des financement, les PME sont confrontées à des problèmes créés par la crise sanitaire comme la hausse de leurs charges. « Il sera question de faire le bilan de la mise en place de ces dispositifs, d’en tirer toutes les leçons et d’esquisser des perspectives afin de les rendre plus efficaces car nos PME déjà fragiles, ont été durement éprouvées par la pandémie et ses conséquences. (…) Il va falloir trouver dans la panoplie des instruments disponibles ceux qui sont les plus adaptés pour favoriser l’éclosion d’entreprises de nouvelle génération avec des modèles économiques plus résilients et plus durables », a expliqué Stéphane Aka-Anghui, représentant le président de la CGECI, Jean-Marie Ackah. Tout en notant que pour aborder ces différentes problématiques, “La Finance S’Engage’’ a choisi la formule de panel animé par des personnalités phares de l’écosystème financier, il a dit avoir bon espoir que de ces cogitations jailliront des recommandations pertinentes qui seront soumises au Gouvernement. 


Quant au co-fondateur et Directeur général de Entrepreneurial Solution Partners (ESP), Eric Kacou, il a fait remarquer que les entreprises ont dû innover pour tenter de contenir l’impact de la Covid-19. Pour lui, la 5ème édition de “La Finance S’Engage’’, « une initiative essentielle pour les PME ivoiriennes », leur donnera l’occasion d’innover davantage.   


A.  N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ