x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 20 décembre 2021 | Abidjan.net

Religion : Moussa Sanogo réhabilite la grande mosquée de Ganhoué

© Abidjan.net Par DR
La grande mosquée de Ganhoué inauguré après sa réhabilitation
Vendredi 17 décembre 2021. Cérémonie d'inauguration de la grande mosquée, village dans la commune de Ouaninou dans la région du Bafing

Construite entre 1971 et 1990, puis inaugurée en 1997, la grande mosquée de Ganhoué, village de la commune de Ouaninou, dans le Bafing, avait subi l’effet du temps. Mais elle a été entièrement rénovée par les soins du ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo. A tel point que c’est un véritable chef-d’œuvre architectural qui a rouvert ses portes aux fidèles musulmans le vendredi 17 décembre 2021, en présence d’un parterre d’invités de marque, d’élus et cadres de la région, ainsi que des autorités administratives, traditionnelles et religieuses.


Le directeur général de l’Office national du drainage (ONAD), Amara Sanogo qui a assuré la supervision du chantier a révélé que d’iimportants travaux engagés en 2019 à l’initiative du ministre ont permis de restaurer la structure du bâtiment, portant sur l’étanchéité, à la plomberie, la menuiserie aluminium, la ferronnerie, l’extension de la mezzanine, le revêtement des toitures, les sanitaires, le mobilier, etc.


Le ministre a traduit la gratitude des fils et filles du village à Allah pour la rénovation de cette mosquée fondée sur la piété. Pour cela, il a exhorté les populations de Ganhoué, et au-delà du Bafing, à être reconnaissantes envers Dieu pour tant de grâces. Il a ensuite exprimé sa reconnaissance au Président de la République SEM Alassane Ouattara pour sa confiance, au Premier ministre Patrick Achi qui a envoyé à Ganhoué une importante délégation de la région de la Mé et au Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, le parrain de la cérémonie. « Seigneur, nous te prions que cette mosquée réhabilitée puisse nous donner des valeurs au moins égales à celles de l’ancienne mosquée, bâtie dans les années 1750 », a déclaré Moussa Sanogo.


Dans le sermon qu’il a fait après la coupure du ruban, Cheick Aïma Ousmane Diakité, Président du COSIM, a lancé de « Ganhoué, village de piété, de spiritualité et de lumière islamique », un appel aux cadres et aux imams de la région à la cohésion, à l’unité, à la concorde et à la solidarité. « Les imams et les fidèles doivent veiller à la sécurité du pays ; chacun doit se considérer comme un élément essentiel de la sécurité du pays dans nos villages, dans nos quartiers. Quand tu vois quelque chose d’anormal, informe les autorités », a recommandé le guide religieux. 


Le Finan-Barala témoigne sa reconnaissance à Moussa Sanogo


Au cours du même week-end, le ministre du Budget a participé à d’autres activités, au contact des populations. Le samedi 18 décembre, il était ainsi aux côtés du Médiateur de la République, Adama Toungara et du préfet de région, à la mairie de Touba, pour l’installation du médiateur délégué de la région du Bafing, en la personne du préfet à la retraite Sanogo Al Hassana. Puis le ministre et sa délégation ont mis le cap sur Niokosso, sous-préfecture du département de Koro, où ils ont communié avec les populations fortement mobilisées du Finan-Barala qui regroupe les sous-préfectures de Borotou, Booko, Niokosso et Mahandougou. Par la voix de l’honorable Diomandé Lassina, du capitaine des douanes Dosso Abdoulaye, les populations ont manifesté leur attachement au Président de la République dont elles bénéficient des fruits de la politique sociale.


En présence du corps préfectoral conduit par le préfet de Koro, elles ont traduit leur reconnaissance au ministre Moussa Sanogo pour ses actions à fort impact de développement à leur profit. Entre 2020 et 2021, ce sont 16 infrastructures scolaires, 31 infrastructures d'accès à l'eau potable, 7 infrastructures sanitaires et l'électrification de 8 villages qui ont été dénombrées. Le ministre s'est dit très heureux d'être dans le Finan-Barala, au milieu des populations avec lesquelles il entend travailler à pérenniser ces actions.


A. N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ