x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 21 janvier 2022 | Abidjan.net

Programme économique: la sécurité routière au centre d’une réunion du comité national de suivi

© Abidjan.net Par DR
Programme économique: la sécurité routière au centre d’une réunion du comité national de suivi

Le Ministère des Transports a exposé, le jeudi 20 janvier 2022 à Abidjan-Plateau, sur la sécurité routière, en marge d'une réunion du Comité National de Suivi du Programme Économique et Programme Communautaire de Développement (CNS-PER/PCD). Cette rencontre organisée par la Direction des Affaires Économiques Régionales du Ministère de l’Economie et des Finances, dans le cadre des rencontres trimestrielles du CNS-PER/PCD, a donné l’occasion à M. Atché Désiré, chargé d’études au cabinet du Ministre des Transports d'exposer sur le thème : « La sécurité routière à l’épreuve du Système de Transport Intelligent (STI) ».


A l'entame de son propos, l’émissaire du Ministère des Transports a fait savoir d’emblée que le Système de Transport Intelligent a pour finalité de réduire les graves accidents sur les routes par une invitation tacite mais obligatoire au respect du code de la route, sous peine de paiement d'une amende par les contrevenants.

Au cours de son intervention, le conférencier a présenté la situation de la sécurité routière et la stratégie nationale 2021-2025 en Côte d’Ivoire, avant de procéder à une évaluation des progrès accomplis par rapport aux objectifs fixés. Mettant surtout en évidence les principales actions liées à la mise en œuvre de la vidéo-verbalisation.


A en croire le collaborateur du Ministre Amadou Koné, l’utilisation des TIC pour lutter contre l’incivisme routier permet, grâce à un dispositif technologique, de constater et verbaliser à distance, depuis un écran de contrôle, une infraction au code de la route. "En cas de constatation, l’auteur est notifié par un SMS de l’infraction commise et de la contravention", a-t-il précisé.

Cette innovation dans la surveillance du trafic routier, poursuit-il, a permis une baisse importante du nombre d’accidents et de tués sur nos routes, notamment à Abidjan qui enregistre depuis son déploiement moins de 44% de décès selon les chiffres de l’Office de Sécurité Routière (OSER) et de la police nationale.


A. N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ