x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le samedi 29 janvier 2022 | Le Nouveau Réveil

Objectif de recettes fiscales 2022 : 3 107,2 milliards Fcfa fixés à la Dgi

© Le Nouveau Réveil Par Marc-Innocent
Direction Générale des Impôts: Ouattara Sié Abou prend officiellement fonction
Le nouveau Directeur Général des Impôts, Ouattara Sié Abou a officiellement pris fonction ce Mercredi 22 juin 2016 au cours d`une cérémonie de passation de charge en présence du Ministre auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l`Etat. Photo : Ouattara Sié Abou, Directeur Général entrant des Impôts

Le Directeur général des Impôts (DGI), Ouattara Sié Abou a présenté hier lors du séminaire-bilan 2021 et perspectives 2022, organisé à cet effet, au Radisson Blu Hôtel d’Abidjan, les objectifs de recettes pour l’année 2022. Il a annoncé à cette occasion que l’objectif de recettes assigné à la Direction générale des Impôts, cette année, est estimé à 3 107,2 milliards Fcfa et enregistre ainsi une hausse de 287,4 milliards Fcfa, soit une progression de 10,2%, comparativement aux résultats de 2021.

Pour le DG, c’est un nouveau challenge qui s’offre à la DGI car selon lui, cet objectif donne l’occasion à la régie financière qu’il dirige, de franchir et d’aller au-delà de la barre symbolique de 3 000 milliards Fcfa de recettes au cours de cette année budgétaire. A l’en croire, ce défi n’est pas hors de portée de main pour ses collaborateurs et lui. « La DGI a renoué avec les résultats positifs certes, mais également, grâce à la digitalisation de plusieurs de ses procédures et à la mise en œuvre de nouveaux outils modernes de gestion et d’administration de l’impôt qui facilitent davantage aujourd’hui nos relations avec les contribuables-clients », a dit Ouattara Sié Abou.

Qui s’est également réjoui que l’administration fiscale ait réalisé, au titre de l’année 2021, un écart positif de 118,7 milliards Fcfa. « La DGI a recouvré un montant de 2 819,8 milliards Fcfa de recettes, avec un taux de réalisation de 104,4%, contre un objectif fixé à 2701,1 milliards Fcfa. En comparaison avec les recettes de 2020 qui s’élevaient à 2 358,7 milliards Fcfa, ces réalisations sont en hausse de 461,1 milliards Fcfa, soit une progression de 19,5% », a présenté Ouattara Sié Abou. Pour lui, ces « bons » résultats résultent non seulement de l’amélioration du cadre macroéconomique et de la mise en œuvre des mesures de politique fiscale, mais également de l’application des mesures d’administration de l’impôt ainsi que du renforcement de l’encadrement du personnel et des services.


FRANÇOIS BECANTHY

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ