x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 10 février 2022 | AIP

Enseignants-chercheurs et étudiants de l’INP-HB s’instruisent sur les substances locales d’origine végétale d’intérêt socioéconomique

Yamoussoukro, L’état des lieux du potentiel national en matière de substances d’origine végétale d’intérêt socioéconomique était au centre d’un atelier de restitution animé à Yamoussoukro par l’institut de recherches pour le développement (IRD), a appris l’AIP jeudi 10 février 2022.


Cet état des lieux est le fruit du travail d’un comité pluridisciplinaire d’experts en pharmacognosie, phytochimie, nutrition, microbiologie, économie de l’environnement, ainsi que des anthropologues et spécialistes de la pharmacopée africaine mobilisés à cet effet par l’IRD.


Elle inclut les plantes non ligneuses et les produits extraits de ces dernières, l’objectif étant d’en dresser un état des lieux actualisé et de définir des pistes pour leur exploitation durable.


L’abondance, l’originalité et la diversité des espèces végétales en Côte d’Ivoire ont permis aux populations ivoiriennes de développer une grande variété de savoirs autour des substances d’origine végétale, incluant notamment des usages médicaux, cosmétiques, aromatiques et alimentaires.


Or la biodiversité ivoirienne connaît depuis déjà plusieurs décennies une constante dégradation, avec un couvert forestier de plus en plus menacé. L’exploitation durable des ressources naturelles ivoiriennes et les bénéfices pour les populations sont ainsi compromis.


C’est dans ce contexte que le ministère ivoirien de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a confié à IRD une expertise scientifique collective sur le potentiel et le développement des substances naturelles végétales en Côte d’Ivoire.


(AIP)


gso/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ