x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 25 février 2022 | Abidjan.net

Salon international de l’agriculture (SIA) de Paris : ce que le ministère des ressources animales et halieutiques va faire en France

© Abidjan.net Par DR
Ministère des ressources animales et halieutiques va faire en France

En prélude au Salon international de l’agriculture (SIA) qui se tiendra dans la capitale française du 26 février au 6 mars 2022, le professeur Jacques Daté, coordonnateur des préparatifs de cet évènement et par ailleurs conseiller technique au Cabinet du Ministre des Ressources animales et halieutiques Sidi Tiémoko Touré, donne des précisions sur les dispositions prises pour la réussite de ce rendez-vous international.


Après une année d’absence due à la pandémie de la Covid-19, la Côte d’Ivoire renoue avec ce rendez-vous international. A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Pour cette édition 2022, le Ministère des Ressources animales et halieutiques a décidé de s’adapter en prenant des mesures idoines pour y participer.


« Au menu de ce salon qui est un lieu de contacts, des rencontres avec des partenaires, des coopératives avec lesquelles on peut bénéficier de beaucoup d’expérience », déclare le Professeur Daté.


« Contrairement aux autres éditions où il y avait une forte délégation, cette année Monsieur le Ministre a voulu que ce soit les responsables des structures-projet qui participent à ce salon à cause de la pandémie de Covid-19 et les conditions de restriction en vigueur au niveau de l’Union Européenne », indique le professeur Daté.


Le SIA 2022, est le tout premier du genre auquel participe Sidi Touré en tant que premier responsable du Ministère des Ressources Animales et Halieutiques. A cet effet, il prépare l’évènement avec beaucoup d’enthousiasme et ne laisse échapper aucun détail, à en croire le coordonnateur des préparatifs.


« Sous la houlette du ministre Sidi Touré, plusieurs commissions ont été mises en place. Ces différentes commissions en charge de l’élaboration du stand du Ministère des Ressources animales et halieutiques, de la communication, des différentes activités à mener sont établies depuis plus d’un mois », précise-t-il, ajoutant que le MIRAH est « fin prêt » à quelques jours de l’évènement.


« Le Ministre a tenu à inviter les acteurs du secteur de l’élevage de la pêche et de l’aquaculture, pour l’accompagner dans sa délégation officielle à Paris », ajoute M. Daté qui précise qu’avec cette délégation, plusieurs activités sont prévues en marge du SIA pour permettre à chaque entité du MIRAH de s’imprégner des réalités des autres éleveurs. Le Ministre en profitera pour faire la promotion de son département.


« Ce sera l’occasion de prendre des contacts, de faire des rencontres avec des partenaires, des coopératives avec lesquelles on peut bénéficier de beaucoup d’expériences. Monsieur le ministre aura également des visites à l’extérieur pour promouvoir son département. Il visitera des fermes de bovins, caprins, de petits et grands ruminants », selon professeur Daté Jacques.


Cet évènement sera aussi l’occasion de présenter les produits typiquement ivoiriens notamment « l’escargot achatina achatina et le mâchoiron de son nom scientifique chrysichthys nigrodigitatus ».


 « Ce sont des espèces propres à notre pays, et nous allons les montrer à l’autre bout du monde qu’elles sont nos potentialités », précise-t-il.


L’un des points saillant de ce salon est la journée dédiée à la Côte d’Ivoire. Des conférences de haut niveau, des prestations artistiques, des séances de dégustation marqueront cette journée nationale dont le thème retenu cette année est « L’Agriculture ivoirienne au-delà de la pandémie de COVID-19 et du changement climatique ».


« Cette année il y aura les trois ministères techniques du domaine agricole à savoir Ministère d’Etat ministère de l’Agriculture et du développement rural, celui des Eaux et forêts et naturellement nous, le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques. Il y aura donc une conférence de haut niveau qui sera présidée par les premiers responsables de ces ministères qui développeront des thématiques liées à leur secteur d’activité », relate-t-il, avant de relever que le SIA 2022 sera bénéfique tant pour la Côte d'Ivoire que pour le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques qui profitera de cette occasion pour nouer les contacts nécessaires afin d’obtenir des financements nécessaires à la mise en œuvre de la Politique Nationale de Développement de l’Elevage, de la Pêche et de l’Aquaculture (PONADEPA).


"Cette stratégie va être vendue à ce salon. Nous attendons un grand financement de ce programme par des partenaires financiers aussi bien par des associations agricoles", souligne M. Daté


 


AN avec sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ