x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 2 mars 2022 | Abidjan.net

Partenariat d’un Gouvernement Ouvert : le Ministre Souleymane Diarrassouba préside la cérémonie du bilan des activités de l’OGP

© Abidjan.net Par SERCOM
Cérémonie du bilan des activités l’Open gouvernement partnership
En présence de son collègue Moussa Sanogo, en charge du Budget et du Portefeuille de l’Etat, le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a présidé la cérémonie du bilan des activités l’Open gouvernement partnership ou Partenariat d’un Gouvernement Ouvert (OGP) de l’année écoulée, le lundi 28 février 2022, au Plateau.

En présence de son collègue Moussa Sanogo, en charge du Budget et du Portefeuille de l’Etat, le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a présidé la cérémonie du bilan des activités l’Open gouvernement partnership ou Partenariat d’un Gouvernement Ouvert (OGP) de l’année écoulée, le lundi 28 février 2022, au Plateau.


Une occasion pour lui de rappeler que cette initiative vise la promotion de la bonne gouvernance, la participation citoyenne, l’accès à l’information et l’amélioration des services publics des pays membres. Mieux, il a réitéré la souscription entière de la Côte d’Ivoire aux valeurs de l’OGP. 


« Durant les 6 dernières années, notre pays a rencontré d’énormes progrès en matière de gouvernance, par le renforcement des actions de lutte contre la corruption, avec la mise en place d’un département ministériel en charge de la Promotion de la bonne gouvernance, en plus de la Haute Autorité de la bonne gouvernance déjà existante », a indiqué monsieur le Ministre.


Qui a souligné que le renforcement de la gouvernance et la modernisation de l’Etat constitue le 6ième pilier du PND 2021-2022 et du projet de société ‘’La Côte d’Ivoire solidaire’’ du Président Alassane Ouattara. Ce qui montre clairement l’engagement du  pays à développer le processus de renforcement de la transparence qui est un baromètre de confiance et de développement économique.


A juste titre, le Ministre Souleymane Diarrassouba a souhaité que l’OGP bénéficie d’un fort soutien au niveau du Gouvernement, afin de réussir l’ancrage institutionnel et la pérennisation de la Côte d’Ivoire. Pour ce faire, il a exhorté tous les acteurs à plus d’effort de collaboration, afin de parvenir à des résultats encore plus probants et a souhaité l’implication des populations et des organisations de la société civile à exprimer leurs préoccupations dans le cadre des consultations publiques, afin de confirmer la place de locomotive OGP de la Côte d’Ivoire dans la sous-région.


Au niveau du bilan des activités de l’initiative, la présidente du comité technique OGP, a égrené l’ensemble des activités qui ont porté essentiellement sur la sensibilisation à l’OGP, le suivi du Plan d’actions national (PAN) 2020-2022, la collecte des thématiques pour les préparatifs du 4ième PAN 2022-2024, la participation de la Côte d’Ivoire aux rencontres statutaires et la révision du cadre institutionnel l’OGP Côte d’Ivoire.


Faut-il le rappeler, l’initiative OGP a été lancée le 20 septembre 2011 par 8 pays pour promouvoir la transparence dans la gestion des affaires publiques, la lutte contre la corruption et l'exploitation des technologies de l'information et de la communication, en vue de renforcer la qualité de la gouvernance. C’est le 28 octobre 2015 que la Côte d’Ivoire a adhéré à l’initiative par la mise en place d’un dispositif organisationnel. Depuis, trois plans d'actions nationaux ont été élaborés en collaboration avec la société civile.


 


A.N avec Sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ