x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Santé Publié le lundi 14 mars 2022 | AIP

La SOGOCI appelle à une synergie d’actions pour améliorer les indicateurs de la santé de la reproduction

Abidjan- Le président de la Société de gynécologie obstétrique de Côte d’Ivoire (SOGOCI), Dr Serge Boni, appelle les acteurs de la santé à une synergie d’actions pour améliorer les indicateurs de la santé de la reproduction dans le pays.


Dr Boni a invité les partenaires et tous ses collaborateurs à œuvrer à l’amélioration de la qualité des soins afin de faire baisser le taux de mortalité maternelle au-dessus de 500 décès pour 100 000 naissances vivantes.


Il a saisi l’occasion pour présenter la gynécologie obstétrique de Côte d’Ivoire qui depuis 2019, est devenue le partenaire technique du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, pour la mise en œuvre des politiques nationales liées à la santé de la reproduction.


« Nous avons pris notre bâton de pèlerin pour nous rapprocher de nos confrères sur pratiquement tout le territoire national. Ceci, pour nous imprégner des réalités du terrain et ainsi de proposer des solutions adaptés aux régions », a confié, vendredi 11 mars 2022, en présence de Dr Aka Charles Koffi, représentant du ministre de la Santé, et du représentant de l’OMS, Dr Zombré Sosthène.


Dr Zombré a pour sa part félicité cette approche novatrice de mettre en place des sections et des points focaux au niveau des régions pour appuyer les actions d’amélioration de la qualité des soins au niveau opérationnel. Il a exhorté les points focaux à œuvrer aux côtés des autorités sanitaires et de tous les acteurs pour relever les défis dans le domaine de la santé des femmes et des enfants.


La SOGOCI revendique à ce jour 450 gynécologues obstétriciens et 6200 sages-femmes répartis sur l’ensemble du territoire Ivoirien. Elle a été créée en vue de mettre en place un cadre d'expérience et de partage de bonne pratique, de promouvoir la formation médicale continue et de mener des actions de prévention de soins et de santé publique pour la population.



bsb/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ