x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 21 mars 2022 | AIP

Un cadre appelle à la cohésion sociale à Diégonéfla

Gagnoa- Un cadre de Diégonéfla, Julien Konan, a appelé à la cohésion sociale entre tous les fils et filles des différents groupes ethniques représentés dans la localité, dimanche 20 mars 2022, lors de la fête des moissons de la nouvelle bâtisse de l'Alliance missionnaire chrétienne (CMA).


« Diégonéfla est la terre qui nous a nourri et qui continue de nous nourrir tous. Vivons donc en cohésion avec nos tuteurs Gban (peuple autochtone », a déclaré M. Konan, cadre du Fonds d’entretien routier (FER) et fils de Diégonéfla.*


En sa qualité de parrain de l’évènement, il a expliqué au peuple de dieu, la nécessité de cultiver la paix entre les populations cosmopolites.


Selon lui, en grande majorité, les adeptes de l’église CMA sont venus comme ses parents à lui, du Centre de la Côte d’Ivoire, pour cultiver le cacao en zone forestière. « Il est de notre devoir de cultiver la paix ici, afin de rendre à cette terre, ce qu’elle nous a donné », a-t-il insisté.


« Donne-vous la paix, et cette paix passe par la cohésion sociale », a relevé le pasteur de l’église CMA, Surintendant Pascal Yao Kouamé, rappelant les paroles de la bible.


Diégonéfla, commune de 54 000 âmes est une ville cosmopolite, peuplée du groupe autochtone Gban, auquel se sont joints les Baoulés, les Malinkés ainsi que tous les grands groupes ethniques de Côte d’Ivoire et ceux de la CEDEAO.



Dd/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ