x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 31 mars 2022 | Abidjan.net

Côte d’Ivoire : des inspecteurs et auditeurs formés sur les budgets-programmes et la dépense publique

© Abidjan.net Par DR
Côte d’Ivoire : des inspecteurs et auditeurs formés sur les budgets-programmes et la dépense publique

Une cinquantaine d’inspecteurs et auditeurs de l’Inspection générale des finances (IGF) seront formés du 28 mars au 8 avril 2022 sur les budgets-programmes et le contrôle interne de l’exécution de la dépense publique à Yamoussoukro.


 Dans la dynamique de mise en œuvre du cadre harmonisé de gestion des finances publiques de l’UEMOA, le Gouvernement Ivoirien a adopté le 20 mars 2019 une communication en Conseil des ministres sur le basculement du budget de moyens en budget-programme.


Ce nouveau mode de gestion se caractérise par une nouvelle approche de l’élaboration et de l’exécution du budget qui met l’accent sur les priorités de moyen et long termes, associée à des objectifs de résultats.


Cette formation qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la collaboration entre le PPRC et le Secrétariat Technique du Projet d’Amélioration de la Gouvernance et de délivrance des services aux citoyens (PAGDS), financée par la Banque Mondiale, aura pour objectif de renforcer leurs capacités en matière de budget-programme et de contrôle axé sur la performance en vue d’accroître leur efficacité dans le contrôle de l’exécution de la dépense publique.


« Les gouvernements recherchent de plus en plus activement des moyens de garantir une utilisation efficace de leurs ressources (…) Toute cette dynamique s’est soldée par le basculement effectif de la Côte d’ivoire en mode budget-programme depuis janvier. Cela traduit plus que jamais la volonté de l’Etat parachever le processus de modernisation de la gestion des finances publiques et ce pour garantir l’obtention des résultats de développement et une amélioration de cadre de gestion des projets et des interventions des partenaires au développement. Dans ce sens, je voudrais réaffirmer que le PPRC a compris ce défi et voudrait joue sa partition » a rassuré Kouamé Ludovic, coordonnateur sectoriel représentant la Coordonnatrice nationale du PPRC.


La recherche de l’optimisation de la dépense publique et de l’amélioration des processus de gestion des finances publiques, sont les fondements de la stabilité macroéconomique et budgétaire de tout pays qui aspire au développement, Kadjo Niamien, Directeur Cabinet Adjoint du Ministre de la Promotion de la Bonne Gouvernance et du renforcement des capacités a salué la formation et la sensibilisation de tous les acteurs impliqués dans la gestion et le contrôle budgétaire au plan national sur les innovations qui découlent de cette mutation.


« Il s’agit de renforcer vos capacités sur les innovations introduites par la réforme au niveau de la procédure d’élaboration, d'approbation et de vote du budget. Mais aussi de vous orienter sur les nouveaux métiers budgétaires et les modalités de leur exercice. Cette nouvelle approche dans la gestion des finances publiques place la satisfaction du citoyen au cœur de l’action publique et induit une culture de la performance », a-t-il rappelé.


Le budget-programme est un instrument qui permet d’apprécier les changements dès la préparation du budget de sorte à garantir les conditions d’un meilleur contrôle de l’exécution du budget de l’Etat.


La formation se déroule en deux (02) sessions de cinq (5) jours chacune.


PR

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ