x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le lundi 4 avril 2022 | Abidjan.net

Lutte contre la vie chère : le Ministre Souleymane Diarrassouba contrôle les prix des produits de grande consommation

© Abidjan.net Par DR
Lutte contre la vie chère : le Ministre Souleymane Diarrassouba contrôle les prix des produits de grande consommation
Après les importantes mesures prises par le Gouvernement, en vue de préserver le pouvoir d’achat des populations ivoiriennes, le Ministre du Commerce et de l’Industrie est descendu sur le terrain, le lundi 4 avril 2022.

Après les importantes mesures prises par le Gouvernement, en vue de préserver le pouvoir d’achat des populations ivoiriennes, le Ministre du Commerce et de l’Industrie est descendu sur le terrain, le lundi 4 avril 2022. Dans le cadre de cette visite terrain, il a parcouru deux boulangeries, un super marché, un entrepôt et une boutique ordinaire dans les communes de Treichville et Marcory.


Au niveau des boulangeries ‘’Baguette plus’’ et à la Pâtisserie abidjanaise, il s’est satisfait du respect de tous les prix du pain avec les poids afférents qui ont été décidés par le Conseil des Ministres du mercredi 30 mars dernier. Le Ministre Souleymane Diarrassouba a pu se rendre compte que les prix sont affichés. Aux différents guichets, en effet, la baguette standard de pain de 174 grammes se négocie à 150 Fcfa, tandis que celle de 232 grammes se paie à 200 Fcfa. 


Chez les grossistes et demi-grossistes, notamment à Carrefour et Socoprix et à Procash du groupe SOCOCE CI SA, puis dans une boutique ordinaire de quartier à Marcory, il a observé la disponibilité des produits de grande consommation. Le constat est d’autant plus réjouissant, que la Côte d’Ivoire fait face à une période de forte consommation avec le mois de Ramadan qui débute. 


« Nous avons pu constater la disponibilité des stocks sur 30 jours pour certains produits et 2 à 6 mois pour d’autres. Il n’y a donc pas de risque de pénuries. Les prix sont également affichés et à la portée des consommateurs. Mieux, les prix plafonnés, il y a quelques semaines par le Gouvernement, sont affichés et respectés par les acteurs du commerce des points de vente visités », a reconnu le Ministre en charge du Commerce.


A cet effet, il a invité l’ensemble des commerçants sur le territoire national à respecter strictement les prix arrêtés par le Gouvernement, notamment les prix plafonnés du riz, du sucre, des pâtes alimentaires, de l’huile, du lait, de la viande de bœuf et de la tomate concentrée, afin d’éviter de s’exposer aux sanctions administratives et financières. Car, les services du Ministère du Commerce et de l’Industrie s’inscrivent désormais dans la démarche de ‘’Tolérance Zéro’’, à l’effet de protéger le pouvoir d’achat des consommateurs. Dans la foulée, il a appelé à la vigilance des consommateurs, de sorte que tous les manquements soient signalés aux directions régionales ou au numéro vert du ministère : 1343. 


Il a poursuivi pour situer le cadre de cette série de visites inopinées qui s’inscrit dans la volonté du Ministre du Commerce et de l’Industrie de vérifier dans les espaces commerciaux, le respect de toutes les différentes mesures prises par le Gouvernement, en vue de préserver le pouvoir d’achat des consommateurs mis à rude épreuve par une tendance inflationniste due à la crise en Ukraine. 


A. N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ