x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le dimanche 10 avril 2022 | MIRAH

7e réunion des ministres de l’OEACP en charge de la pêche et de l’aquaculture: Sidi Touré représenté par une délégation au Ghana

© MIRAH Par DR
7e réunion des ministres de l’OEACP en charge de la pêche et de l’aquaculture: Sidi Touré représenté par une délégation au Ghana

Les ministres membres de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) en charge de la pêche et de l’aquaculture sont réunis à Accra au Ghana, dans le cadre de la 7e réunion de l’institution. Qui s’est ouverte autour du thème « l’économie bleue à l’horizon 2030 : favoriser le développement durable de la pêche et de l’aquaculture pour l’avenir ».

Pour l’occasion, le Ministère ivoirien des ressources animales et halieutiques y est représenté par une délégation, conduite par Dr Konan Banny, conseiller technique du ministre Sidi Touré.



La cérémonie officielle d’ouverture s’est tenue le jeudi 7 avril 2022, au centre de conférence internationale d’Accra, en présence du Président de la République du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo qui a présidé la rencontre.


Ces réunions des ministres sont d’une grande importance du fait de leurs objectifs ; renforcer le rôle clé que joue la pêche et l’aquaculture dans le développement des états membres de L’OEACP.

Depuis le 5 avril, ce sont tous les enjeux de la pêche et de l’aquaculture qui sont examiné par des hauts fonctionnaires de cette organisation.

Au regard des enjeux de cette réunion, plusieurs personnalités ont fait le déplacement de la capitale ghanéenne, notamment le Secrétaire Général de l’OEACP, Georges Rebelo Pinto Chikoti; la Directrice générale de la DG MARE de la Commission européenne, Mme Charlina Vitcheva. le Directeur général de la FAO, le Professeur Qu Dongyu quant à lui, est intervenu par visioconférence.



Ces personnalités qui sont partie prenante dans le développement de la pêche artisanale et de l’aquaculture vont mener des réflexions sur les enjeux de cette 7e réunion. A savoir, l’amélioration de la gouvernance de la pêche durable à travers la transparence, la pêche artisanale dans les Etats membres et les perspectives offertes par l’année internationale de la pêche et de l’aquaculture, la lutte contre la pêche non déclarée et non réglementé dans les États membres, le renforcement des chaînes de valeurs durables et inclusive dans le secteur de la pêche et de l’aquaculture pour transformer les systèmes alimentaires, les océans, les changements climatiques et l’économie bleue, entre autre.


Abdel-Habib Dagnogo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ