x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 14 avril 2022 | APA

Banque: le total bilan de Société générale Côte d'Ivoire estimé 3 000 milliards Fcfa (DG)

© APA Par Serges T.
Conférence de presse de la Société Générale Côte d'Ivoire relative à ses 60 ans d'existence
Abidjan le 12 Avril 2022. La direction générale de la SGCI a organisé ce mardi à son siège, une conférence de presse pour annoncer les grands axes des festivités marquant ses 60 ans d'existence.

APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)- Le total bilan de Société générale Côte d'Ivoire est estimé 3.000 milliards de Fcfa, a dit mardi son directeur général, Aymeric Villebrun, face à la presse, annonçant une série de festivités de l'an 60 de la banque. 


"Aujourd'hui, le total bilan de Société générale Côte d'Ivoire, c'est 3.000 milliards de Fcfa. Il comprend (d'une part) l'ensemble des financements qu'on accorde à l'économie ivoirienne (et d'autre part) l'ensemble des dépôts et des fonds que les actionnaires nous ont confié pour avancer", a indiqué M. Aymeric Villebrun, lors d'une conférence de presse au siège de la banque.


Concernant les fonds propres de la banque, il a fait savoir qu'aujourd'hui, l'établissement dispose de 300 milliards de Fcfa comme fonds que les actionnaires ont confié à la direction générale pour prêter à l'économie ivoirienne, un chiffre qui est en très forte croissance depuis cinq ans.


"Cette année, ce sont plus de 30 milliards de Fcfa de fonds propres additionnels que les actionnaires de la banque vont laisser, si c'est bien voté à l'Assemblée générale, dans un peu moins d'un mois, pour nous donner la capacité à continuer à accroître et accompagner l'économie", a-t-il ajouté.

L'établissement, dans son accompagnement de l'économie locale, fait par ailleurs des investissements dans son réseau d'agence. Depuis quatre ans, il aura ouvert à la fin de cette année une vingtaine d'agences dites traditionnelles et une vingtaine d'agences digitales, surtout à l'intérieur du pays pour se rapprocher des clients et être en capacité de répondre à leurs besoins.


La crise sanitaire de Covid-19 a impacté cette filiale de Société générale à l'instar de plusieurs dans le monde. Selon M. Aymeric Villebrun, elle a été "plus drastique" en Europe, où les impacts étaient sévères. 


Le directeur général chargé des marchés financiers, Marc Guigni, a rappelé qu'une stratégie dédiée aux PME, mise en place en 2019, prévoyait à travers un protocole signé avec le ministère de tutelle, une enveloppe 350 milliards Fcfa sur une période de quatre ans. 


"A fin 2021, on devrait être à peu près à 260 milliards de Fcfa d'utilisation", a-t-il relevé, avant d'ajouter qu'"on est sûr d'atteindre nos objectifs parce que l'objectif c'était 2023". En outre, la banque fait de l'accompagnement non financier.


Cet accompagnement non financier se traduit en termes de gouvernance, de formation, et l'accompagnement à travers les partenariats, notamment en termes de levée de fonds pour la croissance des PME, a-t-il souligné.


A ce jour, la filiale, en 60 ans, c'est un accompagnement de 3.000 entreprises dont 44% de PME, 500.000 clients particuliers et professionnels inscrits dans les livres. Elle fait également des actions citoyennes en termes de Responsabilité sociale des entreprises (RSE).


Elle dispose plus de 82 agences à travers le pays et une vingtaine d'agences digitales. Au niveau de l'art contemporain, la banque envisage d'ouvrir un musée pour accompagner ce secteur ainsi que l'inclusion financière.  


Lors de ces festivités, la banque va célébrer la Fondation Société générale Côte d'Ivoire, créée pour renforcer son ancrage de banque solidaire au service des communautés et du développement social du pays. 


Après 60 ans, le management de la banque veut apporter un "beau rafraîchissement" du siège inauguré en 1965 par feu Félix Houphouët-Boigny, le premier président ivoirien, avec une "complète rénovation de ce siège dans le plus grand respect de sa valeur architecturale".  


Quant à M. Adama Ouattara, le directeur général adjoint, chargé des Ressources, il a mentionné que la banque veut "autonomiser au maximum" les clients afin que les services ne soient pas un parcours du combattant.  


Pour améliorer son réseau bancaire, la filiale a élaboré des portefeuilles projets très larges et très riches avec des outils digitaux innovants, aussi bien en interne que dans le but de renforcer sa présence et accompagner beaucoup plus les acteurs économiques ivoiriens. 



AP/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ