x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le samedi 16 avril 2022 | Abidjan.net

Energie : des experts réfléchissent sur la révision des arrêtés sur l'autoproduction et la commission des autorisations et des agréments

© Abidjan.net Par FN
Energie: ouverture de l'atelier sur la révision des arrêtés sur l'autoproduction et la commission des autorisations et des agréments
Abidjan le 14 avril 2022. La Direction Générale de l’Energie (DGE) en collaboration avec la GIZ à travers son projet ProFERE, a organisé ce jeudi, un atelier d’échange avec le secteur privé et les partenaires financiers portant sur la révision des arrêtés sur l'autoproduction et la commission des autorisations et des agrements

Un atelier d’échange avec le secteur privé et les partenaires financiers portant sur la révision des arrêtés sur l'autoproduction et la commission des autorisations et des agréments s’est tenu ce jeudi 14 avril 2022 à Abidjan.


Selon le PND, la vision du gouvernement ivoirien est de faire de la Côte d’Ivoire le hub énergétique de la sous-région, de fournir une énergie durable, abondante, fiable et à moindre coût au plan national et de respecter ses engagements sous régionaux. Le pays a donc mis l’accent sur la sécurité énergétique, l’accès à l’électricité, le développement du pôle énergétique régional et le respect des normes environnementales.


« L’atelier de ce jour, organisé par la Direction Générale de l’Energie (DGE) en collaboration avec la GIZ à travers son projet ProFERE, s’inscrit donc dans le cadre de la concertation avec le secteur privé et qui permettra de présenter les arrêtés 105/MPEER/CAB/DGE du 13 décembre 2019 et 81/MPEER/CAB/DGE du 19 septembre 2019, de faire une analyse critique des textes et enfin élaborer une matrice de recommandations pour l’amélioration des documents examinés » a indiqué Jean Jacques Kouamé parlant au nom de la GIZ.


Pour Claude Koutoua, président de la commission énergie, c'est un atelier qui va étudier deux textes importants et ce sont les textes relatifs aux auto-producteurs. « Cela dit si vous êtes à la maison et que vous produisez votre énergie solaire par exemple donc c'est ce texte qui va définir un peu comment vous devez vous organiser pour installer ses équipements chez vous en étant auto-producteur » a-t-il expliqué..


Poursuivant, il fait savoir qu’ils sont en train de contribuer à créer un marché des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique pour créer ce marché et il faut véritablement des conditions et ces conditions nous travaillons avec le ministère de l'énergie pour essayer de trouver des solutions qui permettent véritablement d'amplifier le mouvement


Selon lui, il faut commencer maintenant à travailler, à amplifier et il faut pouvoir mettre des conditions qui permettent à ceux qui installent des équipements à titre personnel comme à titre collectif, leur permettre de pouvoir rendre rentable.


« Il est donc prévu que le secteur privé soit boosté, soit stimulé à investir et cela ne peut se faire que dans un cadre réglementaire qui s'applique sans ambiguïté » a signifié Dosso Moussa, Responsable de l'énergie renouvelable à la direction de l'énergie tout en rappelant ‘’qu’en 2014, une loi portant code d'électricité a été adoptée, par la suite nous avons élaboré les textes règlementaire et ont été adopté par nos ministres respectif ».


Cependant, il a indiqué que « certains de ces textes ont quelques difficultés dans leurs applications » d’où l’organisation de cet atelier avec les experts autour de ces articles qui présentent des antiquités afin de recueillir leur compréhension nouvelles et voir éventuellement comment les améliorer.


PR

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ