x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 16 avril 2022 | AIP

Le nouveau chef de Trainou Mlangougoukro reçoit son arrêté de nomination

© AIP Par DR
Le nouveau chef de Trainou Mlangougoukro reçoit son arrêté de nomination

Le nouveau chef du village de Trainou Mlangougoukro, Nanan Yao Séraphin, a reçu solennellement jeudi 14 avril 2022 son arrêté de nomination des mains de la représentante du sous-préfet central de Bouaké, Sié Kossia Marcelline.


Cette dernière a rappelé au successeur de Nanan Yao N’dri, décédé en 2020, les missions rattachées à ses nouvelles fonctions de chef de village.« En votre qualité de chef du village de Trainou Mlangougoukro, vous êtes l’interface entre l’administration et la population dudit village. Sous l’autorité du sous-préfet, le chef doit veiller entre autres, à la coordination des actions de développement du village, à la bonne exécution des arrêtés, des décisions et des mesures prises par les autorités administratives. Il a une mission de police générale, celle de garantir l’ordre et la tranquillité puis de veiller à la salubrité dans le village », a-t-elle indiqué.


Mme Sié a aussi prodigué des conseils à Nanan Yao Séraphin afin de l’aider à réussir cette mission. « En tant que le guide de toute la population de Trainou Mlangougoukro, vous devez faire preuve d’impartialité dans les actes que vous posez au quotidien. En cas de conflit, vous devez dire la vérité, rien que la vérité. Et les portes de votre maison doivent demeurer toujours ouvertes, quelle que soit l’heure », a-t-elle conseillé.


La représentante du sous-préfet a également demandé aux notables et aux cadres du village e Trainou Mlangougoukro de soutenir leur chef qu’ils ont librement choisi. « L’administration n’a pas choisi de chef pour vous. C’est celui que vous nous avez présenté, selon vos us et coutumes, qui a été nommé, au regard du procès-verbal de la consultation populaire du 31 juillet 2021 menée par Mme le sous-préfet de Bouaké. Vous devez donc lui apporter votre concours et votre soutien », a recommandé Mme Sié.


Pour sa part, Nanan Yao Séraphin a pris l’engagement de servir son village avec loyauté, impartialité et justice et de mobiliser les populations autour des priorités du gouvernement. Il a également appelé les fils et filles de Trainou Mlangougoukro à l’union afin d’œuvrer ensemble au développement de leur village.


Au nom des cadres de Trainou Mlangougoukro, Yao Kouacou, a, en retour, plaidé auprès de son chef afin qu’il soit le catalyseur de l’unité entre les enfants du village dont il tient désormais les reines. « Je voudrais compter sur vous pour être le rassembleur que nous souhaitons, pour prendre des initiatives afin que ce village aille toujours de l’avant et pour assister toutes les populations dans ce qu’elles auront à vous demander dans la mesure de votre capacité », a-t-il plaidé.


rkk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ