x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 21 avril 2022 | Abidjan.net

Secteur bancaire : la SIB présente un total bilan de 1 316,5 milliards FCFA en hausse de 8% et une perspective prometteuse (Rapport)

© Abidjan.net Par DR
Grand-Bassam: la Société Ivoirienne de Banque (SIB) étend son réseau d’agences
La SIB (Société ivoirienne de Banque) a procédé, le 1er septembre dernier, à l`inauguration de sa toute dernière agence dans la ville historique de Grand-Bassam, en présence des autorités locales.

D’après son rapport annuel d’activités, la Société ivoirienne de Banque (SIB), en fin décembre 2021, présente un total bilan qui s’élève à 1 316,5 milliards Fcfa, en progression de 8%, par rapport au bilan précédent.


Ce résultat est dû, indique le rapport, à des performances en matière de collectes de ressources clients qui ont augmenté de 14%, des crédits octroyés aux clients (+4%) et des activités sur titres souverains (+9%).


Au niveau financier, la capitalisation de la SIB reste solide et fait ressortir un ratio de solvabilité de 13,4%, en amélioration de +80 bps comparé à décembre 2020 et au-dessus des normes réglementaires fixées à 11,25%.


Sur le plan de la liquidité, la SIB dispose d’une position de liquidité excédentaire et jouit d’un ensemble d’instruments de refinancement abondants lui permettant de poursuivre allègrement son financement à l’économie.


« Elle affiche des ratios de liquidité court terme et moyen terme au-dessus des normes et applique par anticipation, dans sa démarche de bonne gestion, des normes de liquidité non encore effectives dans notre zone (celles envisagées par la BCEAO mais non encore effectives), qu’elle respecte également », précise le rapport.


Concernant la qualité de son portefeuille et son profil de risque, la SIB continue de présenter un bon profil de risque avec une amélioration de 40bps de son ratio de sinistralité par rapport à juin 2021, du fait de la réduction du niveau des créances douteuses par rapport au total des crédits bruts (+33bps) et de celui des créances restructurées sur les crédits bruts (+7bps). Ce ratio s’affiche à 9,39% au 31 décembre 2021 avec une part des créances douteuses et litigieuses (CDL) à 4,55% et celle des créances restructurées à 4,84%. Le taux de couverture des CDL par les provisions s’élève à fin 2021 à 95,5% et le coût du risque ressort en dotation nette à 1,3 milliard XOF, soit 0,14% des crédits bruts.


Le Produit Net Bancaire de la Société Ivoirienne de Banque progresse de 3% à 76,5 milliards Fcfa. Cette croissance est essentiellement due à la hausse des revenus d’intermédiation (+2,4%) et des activités de marché (+109%). Pour leur part, les services ont accusé un repli de 0,9%.


Le résultat d’exploitation enregistre une hausse de 16,7% à 40,7 milliards XOF, profitant de la maîtrise des charges générales d’exploitation (+3,2%) et de la forte amélioration du coût du risque (-78,7%).


Le coefficient d’exploitation reste faible à 45%, soit parmi les meilleurs du marché bancaire ivoirien.


Le coût du risque s’améliore fortement (-78%) par rapport à 2020 et ressort avec une dotation nette de 1,3 milliard XOF.


Le résultat net s’établit, au terme de l’exercice 2021, à 34,031 milliards XOF, en hausse de 12,5% par rapport à 2020 (30,261 milliards XOF).


Les ratios de rentabilité et de productivité de la SIB sont parmi les meilleurs du marché.


Le Conseil d’Administration de la SIB propose de soumettre à la prochaine Assemblée Générale Ordinaire un dividende brut de 450 Fcfa en progression de 12,5%, soit un rendement de l’action de plus de 11%, sur base du cours au 31 décembre 2021.


Des perspectives prometteuses


L’année 2021 s’est achevée avec une dynamique commerciale retrouvée qui a permis de produire sur le second semestre plus de 141 milliards FCFA de crédits en faveur de la clientèle de la SIB qui promet la poursuite de cette dynamique dans le courant de l’année 2022.


La SIB qui célèbre son 60e anniversaire cette année entend, tout au long de cet exercice 2022, poursuivre « son engagement à améliorer l’expérience et le parcours clients par la mise sur le marché de nouveaux produits, l'inauguration de nouveaux points d’accueil et le déploiement de nouvelles solutions pour le confort et la prospérité de sa clientèle ». « Bien entendu, la SIB continuera son action en faveur de la santé des plus fragiles, de la promotion de la Culture et des Arts, et de la recherche de l’excellence en milieu scolaire qui demeureront, comme depuis 2012, les axes de sa politique en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) », précise le rapport .


 


Rk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ