x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 7 mai 2022 | AIP

La SODEFOR mise en mission pour la restauration du couvert forestier

Le ministre des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba, a officiellement mis en mission la Société de développement des forêts (SODEFOR) pour la restauration du couvert forestier, lors d’une visite effectuée dans cette entité étatique vendredi 06 mai 2022.


La Côte d’Ivoire a perdu plus de 70% de son couvert forestier entre 1960 et 2015, passant de 16 millions d’ha à 3,4 millions ha. Les résultats de l’inventaire forestier et faunique national indiquent une couverture forestière de 2,97 millions d’ha en mars 2021, ce qui équivaut à 9,2% de la couverture forestière pour la Côte d’Ivoire.


Pour y pallier, l’Etat ivoirien a opté pour une politique forestière dont la stratégie de mise en œuvre vise à porter la couverture forestière à au moins 20% du territoire national d’ici l’horizon 2030, soit un accroissement de trois millions d’ha de forêts. Cette stratégie fera passer de 2,97 millions d’ha en 2020 à environ 6,4 millions d’ha de forêts en 2030 le couvert forestier national.


S’inscrivant dans cette vision, M. Tchagba a souligné que c’est un grand défi, en tant que soldat du président de la République, de relever avec tous les cadres du secteur forestier.


« Je suis venu en imprégnation afin qu’ensemble nous puissions nous préparer pour la mise en œuvre des stratégies qui seront déclinées en programme d’actions prioritaires », a dit le ministre Laurent Tchagba, soulignant que la SODEFOR est la structure opérationnelle pour sauvegarder la forêt ivoirienne. Laurent Tchagba a insisté sur l’harmonie et la cohésion de tous les travailleurs pour réussir ce pari.


Justifiant l’intérêt de la préservation du couvert forestier ivoirien, il a précisé que c’est la forêt qui permet de garantir et sécuriser l’eau en quantité et en qualité pour les populations dans l’hydraulique humaine, agricole, pastorale, les barrages hydro-électriques, la pisciculture, la pêche…



Le ministre Laurent Tchagba donne l’exemple à chaque ivoirien en plantant un arbre.


Créée le 15 septembre 1966, la SODEFOR a pour mission principale la protection, l’aménagement et le reboisement des forêts classées de la Côte d’Ivoire. Dans ce cadre, elle gère 234 forêts classées, d’une superficie d’environ 4,2 millions d’ha, soit 13% du territoire.


Selon son directeur général, Mamadou Sangaré, après 56 ans d’existence, elle capitalise plus de 220 000 ha de reboisements, toutes essences confondues, plus de 60 000 ha de parcelles agroforestières, plus de 2,5 millions d’ha dotés de plans d’aménagement, soit 61% de la superficie totale des forêts classées, et de plus de 300 ha de parcelles et vergers à graines avec un vaste réseau de semenciers sur l’ensemble du territoire.


A l’écouter, avec ce dispositif, la SODEFOR est capable de produire annuellement plus de 20 millions de plants et des centaines de tonnes de semences forestières certifiées.


(AIP)


Bsp/kp

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ