x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 13 mai 2022 | AIP

Des jeunes filles de Lakota exhortées à dénoncer les violences basées sur le genre

Lakota, Les jeunes filles ont été encouragées à dénoncer des violences basées sur le genre (VBG), lors d’un atelier de formation et de sensibilisation organisé mercredi 11 mai 2022, au lycée moderne Boga Doudou de Lakota,


Une cinquantaine de filles, sélectionnées selon leurs performances scolaires, ont participé à cet atelier sur le thème, "Jeunes filles victimes de violences en milieu scolaire". Les formateurs, Doza Marius et Nicodème Expédit, ont défini les différents types de violences que les jeunes filles subissent à l’école. Ils ont insisté sur les viols, les harcèlements sexuels, les violences physiques et psychologiques ainsi que les attouchements.


Ils ont décrit les conséquences qui peuvent aller de l’arrêt des études au suicide en passant par les traumatismes à vie. C’est pourquoi, les formateurs ont exhorté les jeunes filles victimes de ces violences à ne pas se replier sur elles-mêmes et se taire.


"Dénoncez les auteurs des violences. Informez vos éducateurs, l’administration de l’école et vos parents. Vous devez même porter plaintes à la police ou au tribunal. La loi punit sévèrement les auteurs de ces actes ignobles", a insisté M. Doza, qui est par ailleurs le président de l’ONG "We for children Côte d’Ivoire".


A la fin de l’atelier, des participantes se sont engagées à relayer enseignement reçu auprès d’autres filles. Les participantes ont reçu des diplômes de participation.



gy/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ