x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le mardi 24 mai 2022 | AIP

Epilogue samedi à Bouaké de la 1ère édition du championnat national de dictée et de lecture

Bouaké, La 1ère édition du championnat national de dictée, de lecture et de littérature, organisé par la section « L’univers des livres » de l’ONG « Scrabbleurs sans frontières (SSF) » a connu son épilogue samedi 21 mai 2022 à Bouaké avec la finale qui s’est déroulée au lycée de jeunes filles suivie de la cérémonie de récompense des lauréats.


Lancée le vendredi 04 mars 2022 au lycée moderne Nimbo de Bouaké, ce concours de dictée, de lecture et de littérature a enregistré la participation de plusieurs milliers d’élèves issus de 11 régions administratives du pays dont les régions des Lagunes et de Gbêkê.


Cent quarante-quatre parmi ces élèves du primaire (CE1, CE2, CM1, CM2) et du secondaire (2nde, 1ère) ont été retenus dans chacune de ces neuf DRENA à l’issue des compétitions régionales afin de participer à la grande finale nationale. Ces 144 candidats ont composé dans trois épreuves, notamment, la dictée, la lecture et le résumé de texte.


Trente-six parmi eux ont été désignés vainqueurs de cette 1ère édition du championnat national de dictée, de lecture et de littérature. Ces derniers ont reçu en récompense des médailles de bronze pour les troisièmes, des médailles d’argent pour les deuxièmes et des médailles d’or pour les premiers. Ils ont également reçu des kits scolaires et des trophées.


La présidente de la section « L’univers de livres » de l’ONG SSF et marraine de cette organisation non gouvernementale, Sonia Renée Boguifo, a saisi l’occasion de la cérémonie de récompense de ces lauréats pour adresser ses remerciements à tous ceux qui ont permis la réalisation de cette « belle aventure » notamment, les premiers responsables des différentes DRENA qui ont participé à cette 1ère édition du championnat national de dictée, de lecture et de littérature.


« Soyez gratifiés pour vos actions envers la jeunesse », a-t-elle dit, exprimant également son infini gratitude aux différents sponsors et surtout aux responsables du ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation pour leur soutien et les efforts constants en vue du relèvement du niveau du système éducatif ivoirien.


Mme Boguifo a adressé un remerciement spécial au ministre, gouverneur du District autonome de la vallée du Bandama, Jean Claude Kouassi et à son épouse qui ont rehaussé cette cérémonie de récompense de leur présence. Ce dernier a félicité à son tour la marraine de l’ONG SSF qui, selon lui, a su transformer son rêve en réalité en le partageant avec plusieurs personnes.


Il lui a également exprimé toute sa fierté pour cette action qu’elle mène pour leur permettre de mieux s’exprimer dans la langue française. « Sonia, je suis fier de toi parce que tu as compris très tôt que lors qu’on torture la langue française on lui fait avouer n’importe quoi. Et tu as voulu préserver nos enfants de tout cela. C’est une belle initiative », a-t-il dit.


Le premier responsable du District autonome de la vallée du Bandama n’a pas manqué de remercier toute l’équipe qui accompagne la marraine de l’ONG SSF ainsi que tous les sponsors qui œuvrent à ses côtés pour la réalisation de cette « belle œuvre ».


(AIP)


rkk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ