x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le dimanche 29 mai 2022 | Le Nouveau Réveil

Adiaké: Suspension temporaire des activités de pêche / Une mesure qui booste la production

© Le Nouveau Réveil Par D.A
Port de pêche: le gouvernement exprime sa compassion aux opérateurs économiques après un incendie
Mardi 08 juillet 2014. Abidjan. Les ministres Kouassi Adjoumani, Jean claude Brou et Gaoussou Touré ont témoigné la compassion du gouvernement aux responsables de la société Pêche et Froid de CI, victime d`un incendie qui a ravagé l`entrepôt 15 de la société.

Les acteurs de la pêche sur le complexe lagunaire Aby se sont retrouvés le mercredi dernier à la salle des mariages de la mairie. Objectif de cette rencontre à laquelle ont les autorités administratives du département, faire le bilan de la saison écoulée et procéder, à nouveau, à la suspension des activités de pêche pour une période de six mois.


Instaurée depuis bientôt quatre ans, « Cette mesure de suspension temporaire des activités sur le complexe lagunaire Aby-Tendo-Ehy vise à accorder aux poissons un temps nécessaire pour se reproduire par la mise en place, pendant cette période, des réserves et baies artificielles, lieux de développement des alevins. Par ailleurs, cette permet aux services étatiques compétents sur place, notamment la direction départementale des ressources animales et halieutiques du ministère des ressources animales et l'arrondissement des affaires maritimes d'assainir ce secteur et de mieux contrôler ces activités » a rappelé Mme Trazié Gerardo Lucie, préfet d'Adiaké. Les résultats de toutes ces dispositions pour cette année sont très appréciables à en croire le directeur départemental des ressources animales et halieutiques. « La mise en place des réserves et baies artificielles et le respect par les acteurs de la mesure de suspension des activités de pêche portent de bons fruits. Comme le montrent bien les statistiques.


Cette année, la production est estimée à 144,706 tonnes dans les réserves et baies artificielles et à 148,700 tonnes pour la pêche en eau libre. Comparativement à l'année dernière, nous notons une hausse de plus de 53% » a indiqué l'ingénieur de conception option: élevage. Qui a proposé « La création d'une ferme aquacole les réserves de chaque village à partir de cette année pour améliorer le rendement et permettre aux acteurs de gagner plus. »


F.D

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ