x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le samedi 28 mai 2022 | AIP

Des opérateurs économiques turcs prêts à investir dans le secteur agricole ivoirien

© AIP Par DR
Des opérateurs économiques turcs prêts à investir dans le secteur agricole ivoirien

Abidjan – Des opérateurs économiques turcs ont réitéré leur volonté d’investir dans le secteur agricole ivoirien, vendredi 27 mai 2022, lors d’une rencontre d’échange avec le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani à son cabinet.


La délégation d’hommes d’affaires turcs, composée de hauts responsables d’entreprises exerçant dans les secteurs de la santé, de la construction et de l’immobilier, de l’agro-alimentaire, de l’emballage industriel et de la fabrication de matériels électriques ont été reçus par le ministre d’Etat Adjoumani.


La délégation conduite par l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire en Turquie, Khadidjatou Touré, a été l’occasion pour la partie ivoirienne de présenter les potentialités du secteur agricole ivoirien.


A cet effet, le directeur général du Conseil du coton et de l’anacarde, Adama Coulibaly, a donné un aperçu de la filière aux hommes d’affaires et les opportunités qui s’offrent à tous les investisseurs voulant s’adonner à la transformation de la noix de cajou.


Le directeur général du Conseil hévéa-palmier, Edmond Fougnigué, a expliqué les opportunités de la transformation du caoutchouc en Côte d’Ivoire. D’autres opportunités ont été présentées en ce qui concerne le soja, le maïs et le riz puisque la Côte d’Ivoire est un pays essentiellement agricole.


Le ministre d’Etat, Adjoumani s’est dit disposé à faciliter aux opérateurs économiques toutes les démarches d’investissements dans le secteur agricole ivoirien.« Nous étions en Turquie dans le cadre d’une mission d’exploration. Aujourd’hui nous sommes en train de recueillir les retombées de cette visite. Notre objectif en étant dans ce partenariat, c’est de vous permettre d’avoir une idée exacte de tout ce que nous pouvons faire ensemble. Nous sommes prêts à vous accompagner à nous aider», a-t-il promis.


Le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural avait noué d’importants contacts avec les hommes d’affaires turcs en marge du troisième Sommet Turquie-Afrique en décembre 2021 à Istanbul.


Le volume des échanges commerciaux entre les deux pays est passé de 200 millions de dollars à 650 millions de dollars à ce jour entre 2013 et 2021.


bsp/kam

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ