x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 7 juin 2022 | AIP

Journée internationale de la sécurité sanitaire des aliments: Sidi Touré veut des aliments "sans danger"

© AIP Par DR
Promotion du pastoralisme : le Ministre Sidi Tiémoko Touré ouvre la 6e réunion du comité technique du projet PREDIP
La sixième réunion du projet régional de dialogue et d’investissement sur le pastoralisme et la transhumance au Sahel et dans les pays côtiers de l’Afrique de l’ouest (PREDIP) a démarré ce lundi 14 mars 2022, en présence du ministre des ressources animales et halieutiques Sidi Tiémoko Touré.

Abidjan- Dans sa Déclaration publiée mardi 7 juin 2022, dans le cadre de la Journée internationale de la sécurité sanitaire des aliments, le ministre des Ressources animales et halieutiques, Sidi Tiémoko Touré, rappelle que tous les acteurs de la filière peuvent contribuer à faire en sorte que les aliments soient sans danger.


"Nous devons tous faire de la sécurité sanitaire des aliments une priorité tout au long de la chaîne d'approvisionnement, depuis la production initiale jusqu’à la consommation finale, en adoptant d’une approche multisectorielle et transparente, de garantir la production et la mise à consommation des aliments sûrs pour une meilleure santé", a assuré Sidi Touré.


Aussi, exhorte-t-il les responsables des établissements manipulant les denrées alimentaires (lait et produits laitiers, produits carnés et halieutiques, produits de charcuteries, produits avicole et dérivés, aliments pour animaux) à veiller à l’application des bonnes pratiques d’hygiène.


"Les consommateurs doivent choisir des aliments sûrs et sains et respecter les règles d’hygiène au cours de leur préparation. Pour ce faire, ils doivent respecter les cinq clefs importantes à savoir prendre l'habitude de la propreté, séparer les aliments crus des aliments cuits, faire bien cuire les aliments, maintenir les aliments à bonne température et utiliser de l'eau potable et des matières premières sûres", a conseillé Sidi Touré.


Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), des millions de personnes tombent malade chaque année après avoir consommé des aliments contaminés. Au niveau mondial, au cours de ces cinq dernières années, plusieurs crises sanitaires ont marqué l’actualité à savoir, le scandale relatif à la distribution des viandes avariées en provenance du Brésil en 2017, les laits infantiles contaminés par la salmonella en France en 2017, la contamination des œufs de consommation par le fipronil en Europe en 2021 et les chocolats contaminés par les salmonelles en 2022.


En Afrique, plus de 91 millions de personnes tombent malades et plus de 137 000 en meurent chaque année du fait de la consommation d’aliments impropres.


En Côte d'Ivoire, il y a eu la Toxi-infection alimentaire collective (TIAC) liée à la consommation d’animaux morts de charbon bactéridien par des populations à Bouna qui a provoqué cinq morts en 2013, ainsi qu’une intoxication alimentaire survenue à Nandalla (S/P de Dualla, département de Séguéla) en 2018, occasionnant le décès de six membres d’une même famille après avoir consommé un repas familial. Ce fut le cas, en mai 2022 à Bondoukou où au moins 146 personnes ont été atteintes d’une gastroentérite suite à la consommation de produits laitiers dans un glacier.


Face au fardeau sanitaire et économique des maladies d’origine alimentaire, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté en 2018, la Journée internationale de la Sécurité sanitaire des aliments, célébrée tous les 07 juin. En Côte d'Ivoire, cette Journée porte sur le thème "Agir pour la sécurité alimentaire, produire des aliments sûrs pour une meilleure santé".


cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ