x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 19 juin 2022 | AIP

La COSYFOCI dénonce sa mise à l’écart des négociations sur la trêve sociale

La Confédération des syndicats des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (COSYFOCI) dénonce sa mise à l’écart des négociations sur la trêve sociale organisées par le ministère de la Fonction publique.


« La COSYFOCI constate avec surprise qu’elle est exclue de la liste des faitières et des centrales syndicales qui participent aux négociations sur la trêve sociale. Elle n’est pas conviée à l’atelier que la Fonction publique a organisé sur la trêve sociale dès ce lundi », a déploré samedi 18 juin 2022, son premier vice président, Ibrahim Ouattara.


Selon lui, la confédération des syndicats des fonctionnaires occupe une place prépondérante dans l’expression des aspirations des fonctionnaires de Côte d’Ivoire.


« Aujourd’hui, l’on veut mettre la COSYFOCI sur la touche alors qu’il était bien entendu que onze faitières et centrales syndicales, dont notre Confédération étaient concernées par les travaux et les négociations à venir sur les questions revendicatives d’ordre transversal », a affirmé M. Ouattara.


Face à cette situation, il a souligné que les démarches de la Confédération entreprises auprès du cabinet de la ministre de la Fonction publique à l’effet de remédier à cette exclusion injustes, sont restées vaines.


« La COSYFOCI a été présente à toutes les rencontres où la ministre de la Fonction Publique, Anne Ouloto, a reçu les faitières et les centrales syndicales pour leur demander de lui faire confiance et de s’inscrire dans la voie des négociations relative à la trêve sociale », a rappelé son premier vice président, Ibrahim Ouattara.


(AIP)


tg/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ