x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 28 juin 2022 | AIP

REVUE DE PRESSE : L’inauguration de la nouvelle turbine d’Azito, la rencontre d’Adama Bictogo avec les patrons de presse, principaux sujets des quotidiens

Abidjan- L’inauguration du cycle ouvert de la nouvelle extension de la centrale thermique d’Azito, la rencontre du nouveau président de l’Assemblée nationale (PAN) constituent les principaux sujets animant les Unes des quotidiens ce mardi 28 juin 2022.


Le Premier ministre, Patrick Achi, a procédé, lundi 27 juin 2022, à l’inauguration du cycle ouvert de la nouvelle extension de la centrale thermique d’Azito, dans la commune de Yopougon, dénommée Phase 4, en présence du ministre des Mines, de l’Energie et du Pétrole, Coulibaly Sangafowa Mamadou et de plusieurs responsables du domaine de l’énergie.


Cette extension consiste en la construction sur le site existant d’une nouvelle unité à cycle combiné d’une puissance d’environ 253 mégawatt (MW) composée principalement d’une turbine à gaz de 180 MW et d’un turbine à vapeur de 73 MW, soit la plus grosse turbine installée en Côte d’Ivoire et la deuxième turbine de ce type dans le monde. Celle-ci permettra d’atténuer l’impact environnemental de la centrale, notamment en réduisant ces émissions de CO2.


Le mandat et Le nouveau Réveil, relayent dans leurs Unes respectives, « Patrick Achi inaugure l’extension de la phase 4 de la centrale thermique d’Azito. « La Côte d’Ivoire se dote d’une nouvelle turbine à gaz de 180 Mw », campe le quotidien gouvernemental, Fraternité Matin.


L’Essor Ivoirien cite le Premier ministre qui souligne que « cette turbine répond aux enjeux de croissance et de prospérité » de la Côte d’Ivoire. Le journal donne le coût de cette infrastructure, estimé à 217 milliards de francs CFA.


Avec cette extension, « la centrale d’Azito monte en puissance à 710 mw, ajoute L’Avenir. En somme, par cette inauguration, « la Côte d’Ivoire renforce son potentiel énergétique », précise le Matin. Cette réalisation augure de bonnes perspectives pour l’électrification rurale à en croire Le Miroir qui annonce en citant Patrick Achi, « l’électrification de 750 localités ».


Adama Bictogo, candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP, parti au pouvoir), a été élu, le 7 juin 2022, nouveau président de l’Assemblée nationale ivoirienne, succédant à Amadou Soumahoro, décédé le 7 mai 2022 à Abidjan.


Après son élection à l’hémicycle, Adama Bictogo est « très reconnaissant aux patrons de presse », se réjouit le Rassemblement. Mieux pour Soir Info, le PAN affirme face à la presse, « Notre pays a besoin de vous ».


Le Matin relève, quant à lui, que le président de l’Assemblée nationale « explique sa méthode de consensus". Il partage également «sa vision aux patrons de presse », relate L’Avenir, et leur avoue dans l’Intelligent, « j’ai toujours respecté vos écrits… ».


Adama Bictogo « met les journalistes en mission" pour l’apaisement du climat politique, relève L’Expression. Pour L’inter, deux idées se dégagent de cette rencontre « Bictogo exprime sa reconnaissance aux journalistes et les met en mission ».


Adama Bictogo se veut plus exigent face aux patrons de presse et leur indique en substance, « on fait la politique pour développer et non pour injurier », écrit Le Patriote, proche du pouvoir qui souligne enfin que le nouveau PAN a été félicité par le direction du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le parti où il en est secrétaire exécutif.


Dans la même veine, Le Mandat décrit que le secrétaire exécutif du RHDP, recevant les sénateurs et secrétaires nationaux leur a indiqué qu’il « est de l’école d’Alassane Ouattara. Le Jour Plus révèle savoir « ce que Ouattara a dit à Bictogo après son élection » tout en précisant que le nouveau président de l’Assemblée nationale a quitté le secrétariat du RHDP, hier ( lundi 27 juin).


La première phase du Programme spécial d’insertion des jeunes résidant dans les zones frontalières du Nord, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, va être mise en œuvre, a annoncé lundi 27 juin 2022, à Abidjan, le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré.


Au total, 5664 bénéficiaires sélectionnés, et 9,6 milliards Francs CFA mobilisés, « le ministre Mamadou Touré explique » tout dans L’avenir. Le gouvernement « lance un plan de lutte contre le terrorisme dans la zone nord-est, de près de 10 milliards Francs CFA », écrit Le Jours Plus qui ajoute que « 22.812 personnes seront prises en charge par le programme, six départements sont concernés, et 15.000 jeunes » seront impactés par ce programme. L’Expression avance, pour sa part, que dans le cadre de cette lutte, « 20.000 jeunes » seront insérés.


Ce programme de réintégration vise à amplifier les interventions de l’Etat en matière d’insertion et d’emploi pour 19.812 jeunes dans les régions du Bounkani, Tchologo, Poro, Bagoué, Kabadougou et Folon, frontières au Burkina Fso et Mali.


Ainsi, pour la mise en œuvre de cette première phase du programme, 1.216 jeunes ont été sélectionnés pour les Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO) qui démarreront le 4 juillet. Au total, 997 candidats ont été retenus pour les permis de conduire, 1.472 personnes pour des activités génératrices de revenus, et 274 pour l’apprentissage.


tad/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ