x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 29 juin 2022 | AIP

Un séminaire sur le bilan et les perspectives des secteurs des Mines, du Pétrole et de l’Energie ouvert à Abidjan

© AIP Par Donald
Mines, pétrole et énergie: Ouverture d’un séminaire portant sur le thème : ‘’Etat des lieux, enjeux et perspectives’’
Abidjan le 27 juin 2022. Ouverture au Radisson Blue Hôtel d’un séminaire portant sur l’état des lieux, enjeux et perspectives dans le secteur des mines, du pétrole et de l’énergie

Abidjan- Le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa Coulibaly, a procédé mercredi 29 juin 2022 à Abidjan, à l’ouverture d'un séminaire portant sur le thème ‘’Etat des lieux, enjeux et perspectives’’.


Le séminaire qui prend fin vendredi 1er juillet, permettra de présenter l’organisation, les objectifs, les activités, les performances et les enjeux des trois secteurs, d’exposer les problèmes actuels ou prévisibles par secteur, de recenser les solutions en cours de mise en œuvre ou envisagées pour les résoudre et de recueillir des informations pertinentes en vue de l’élaboration des stratégies sectorielles actualisées.


Sangafowa Coulibaly a précisé que ce séminaire s’imposait afin de partager plus efficacement les informations et les idées qui permettront de mieux structurer les actions futures selon la vision du président de la République, Alassane Ouattara, de hisser la Côte d’Ivoire au nombre des pays émergents, en consolidant son rôle de leader dans la sous-région.


Le ministre qui présidera toutes les sessions a souligné que le présent séminaire constituera le premier maillon du processus d’élaboration de stratégies sectorielles actualisées.


Le secteur minier mobilise de nombreux acteurs formels et malheureusement depuis quelques années, un nombre de plus en plus croissant d’opérateurs illégaux.


Selon les données géologiques disponibles, la Côte d’Ivoire dispose d’un potentiel minier important, notoirement sous-exploité. S’agissant de l’or par exemple, la production est nettement moins importante que celles du Ghana, du Burkina Faso et du Mali, alors que le potentiel géologique de la Côte d’Ivoire surpasse celui de ces derniers.


Les participants au séminaire sur les mines, le pétrole et l'énergie


Au terme de la première journée sur le secteur des mines, les participants devront disposer de l’essentiel des informations nécessaires pour une meilleure organisation et maitrise des activités de ce secteur dans l’optique de porter sa contribution au Produit intérieur brut (PIB) à la hauteur du potentiel des ressources dont regorge le sous-sol ivoirien. La contribution des secteurs miniers et pétroliers à l’économie nationale se situe respectivement à 3% et 5% du Produit intérieur brut (PIB).



bsp/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ